vendredi 27 juillet 2012

Le changement dans l'escalade de l'inhumain pour les Roms (Suite)




Ce qui inquiétant c’est que le Ministre de l’Intérieur, dans son quotidien, se trouve confronté comme expliqué hier aux problèmes des camps de Roms : Lille, Lyon, Aix-en-Provence, Marseille, Seine-Saint-Denis, etc.

Et là pas d’ambiguïté, le Gouvernement a prévenu que Manuel VALLS « a l’obligation de démanteler les camps », et ces déclarations nous inquiètent et doivent inquiéter toutes les associations Roms car il faut inciter le Président HOLLANDE à tenir ses engagements électoraux, à savoir :

-          Amélioration de l’accès au travail pour les Roms qui est un point de départ inévitable,
-          Pas d’expulsion sans prévision de relogement préalable ce qui constituerait une bonne basse de révision d’une situation connue.

Il est certain que des problèmes se posent comme nous l’avons expliqué auparavant en ce qui concerne le camp de l’Arbois (Aix en Pce), mais comme nous l’avons précisé dans notre billet du 26 07 la réponse donnée l’a été uniquement en terme de réflexion sécuritaire ne suffit pas et ne suffira pas.

Car même si l’on se répète ces familles ont été intégrées dans la C.E.E. par des gouvernements qui n’ont pas pris en compte la situation de ces communautés dans leur pays respectif. Certains n’ont vu que les subsides que pouvaient générer la C.E. et d’autres une certaine hégémonie sur les Etats européens, mais voilà aujourd’hui la situation est telle que ces populations en sont réduites à vivre d’expédients et le racisme vécu envers toutes les vagues d’immigrations que nous avons connu en France recommence envers les Roms de Roumanie, Hongrie, Bulgarie etc.  
Enregistrer un commentaire