mercredi 1 décembre 2010

Les gitans , ce que j'aime chez eux

Un merveilleux texte que vient de nous envoyer un ami commun à Gérard FERRER et à Joël (un autre suit)



ils ne sont jamais vraiment adultes ,
l'enfance ne meurs jamais chez un gitan , toujours omniprésente,
il ne deviens jamais vraiment adulte, reste toujours un enfant ,
c'est pourquoi ils les comprennent si bien et pourquoi ils les adorent
et vénèrent leurs parents, leurs aïeux , leur race , leur famille .
Quand tu es ami avec un gitan, c'est pas pas pour un instant,
c'est pour toujours, c'est pourquoi c'est si difficile de le devenir ,
avant cela tu es un PAYO , mais lorsque tu deviens leur ami,
tu fais partie de leur clan, et ils seront toujours la si tu as besoin.
Leur sens inné de la musique, ils ne l'ont pas apprise, ils sont nés
avec , c'est pourquoi elle est si forte, pour cela qu'elle s'adresse
a tes tripes , tu ne l'écoutes pas , tu la subis, elle t'emporte ,
te sublime.
Une race a part, Dieu s'est montré indulgent avec eux ,
il leur a tout donné, les vraies richesses, celles de âme,
du coeur, a défaut de celle du portefeuille .
Je vous aime Gitans ,
H.Garella
Enregistrer un commentaire