mardi 14 septembre 2010

Monsieur Brice HORTEFEUX nous répond

Vous trouverez ci-dessous la réponse du Ministère de l'Intérieur.

Comme à leur habitude ils se renvoient la balle et ne répondent pas vraiment sur le fond du problème et continuent leur action.




Enregistrer un commentaire