jeudi 11 mars 2010

Mail envoyé à DESINFOS.COM

Présidente de l'association NOTRE ROUTE, association de la défense de la communaté gitane. Nous sommes à l'origine de la proposition de loi n°3714 déposée par Monsieur le Député Frédéric DUTOIT à l'Assemblée Nationale et qui sommeille dans une niche


Nous avons été reçu, en tant qu'association gitane, à l'Elysée le 27 OCTOBRE 2007 concernant la reconnaissance du Samudaripen. Personne ne nous a contredit bien au contraire puisque le Secrétaire Général de l'Elysée nous a, par écrit confirmé que "les faits étaient réels et qu'ils ne pouvaient être contestés". Malgré cela, à ce jour toujours aucune reconnaissance. Nous sommes également intervenus au Parlement Européen, lequel nous a répondu qu'il y avait une date de commémoration pour notre communauté mais que c'étaient les Etats qui devaient la faire appliquer.

Nous avons également fait une intervention auprès de l'ONU : réponse en attente.

En ce qui concerne votre article de ce jour, nous sommes d'accords sur le fond mais il ne faut jamais oublier que c'est entre 500 000 et 750 000 tziganes qui ont péri dans les camps et surtout que feu Monsieur Simon WINSENTHAL a cité à plusieurs reprises une approche de 2 millions de tziganes qui auraient péri.

Nous pensons que la reconnaissance devient une cause primordiale pour notre communauté avant que nos anciens ne puissent plus y participer. Ce n'est pas, soyons clairs, une question de finance mais de dignité et de devoir de mémoire

Nous vous remercions de l'intervention faite dans votre article au regard de nos populations

Recevez toutes notre sympathie.

La Présidente

Mme LABBE Véronique

Tél 06 19 93 01 36
Enregistrer un commentaire