vendredi 26 juin 2015

La Présidente du Conseil Départemental et la Prime de Noël






                                                                                                             

Conseil Départemental des B.d.R
                                                                                                              52 avenue St Just
                                                                                                              13004 MARSEILLE
               

                                                                                                                     Gardanne le 26 juin 2015



Objet :  Prime   de Noël



A l’attention de Madame La Présidente : Mme VASSAL

Madame la Présidente,

Suite aux informations relatées par les médias, ce jour, nous avons été surpris de votre décision de supprimer le complément de prime de Noël versé par votre organisme en fin de chaque année.

L’association NOTRE ROUTE –Amaro Drom- que je préside depuis 26 ans tient à élever une vive protestation contre cette décision.

Vous comprendrez, Madame la Présidente que cette contestation a pour base le fait que ce sont encore les plus défavorisés qui vont avoir à souffrir d’un tel engagement car ce complément permettait aux familles concernées de pouvoir faire bénéficier les familles avec enfants de fêtes de fin d’année « à peu près digne » de ce nom. D’autant qu’après la suppression de la mise à disposition d’ordinateurs par votre organisme vient cette nouvelle prise de position qui va à l’encontre d’aide aux plus défavorisés.

C’est, Madame la Présidente, et vous le comprendrez, difficilement acceptable pour les familles détentrices du RSA et pour les associations telles que la nôtre engagées dans la défense de toutes les familles tziganes en difficultés.

Il paraitrait plus que souhaitable que soit organisé des réunions de concertation afin d’aborder ces problèmes indépendamment de toutes considérations politiciennes mais prenant en compte les réalités objectives des plus défavorisés de notre département et au-delà.

Souhaitant que vous aurez à cœur de suspendre, tout au moins dans un premier temps ces mesures, afin qu’un vaste tour d’horizon avec vos conseillers départementaux et les organisations de défense de toutes ces populations, soit organisé.

Nous vous prions de croire, Madame la Présidente, à notre plus profond respect.



Mme LABBE Véronique
Présidente association NOTRE ROUTE –Amaro Drom-








Copie pour information à Monsieur Claude JORDA

Enregistrer un commentaire