jeudi 1 août 2013

Les hors la loi ne sont pas ceux que l’on croit




En 1999 à Paris nous avons participé en tant qu’association à plusieurs réunions en présence de Monsieur Louis BESSON alors Secrétaire d’Etat au Logement en présence de son directeur de cabinet Monsieur DOUTRELIGNE et d’autres associations.

 Nous avions repris la loi de 1990 et notamment revus son article 32 le plus défavorable pour les gens du voyage.

Ces réunions avaient eu pour effet de définir la mise en place des schémas départementaux afin d’inclure le fait que toutes les communes de plus de 5 000 habitants devaient être à même de créer des aires de stationnement pour accueillir cette population dans de bonnes conditions et laissant aux départements le soin par les  schémas départementaux de regarder commune par commune et en concertation avec les associations tziganes les communes concernées avec le nombre de places ainsi que de désigner les aires de grands passages.

Mais 1999 c’est loin et aujourd’hui l’on s’aperçoit que à peine 52% des communes concernées se sont mise en conformité  et qu’en France la région PACA  est la moins bien dotée alors que pour la réalisation des aires de stationnement les communes peuvent obtenir des subventions pouvant atteindre 80% des dépenses.

Alors lorsque l’on voit des communes qui traînent les gens du voyage devant les tribunaux pour occupation illicite de terrain cela nous ferait sourire si ce n’était si grave car souvent dans ce domaine c’est le voleur qui crie au voleur lequel pour masquer son incapacité à régler  ses problèmes incite leurs administrés à la haine raciale créant ainsi un amalgame entre les roms et les gens du voyage (Monsieur Estrosi Député Maire de Nice, Monsieur Bourdouleix Député Maire de Cholet, Monsieur le Maire d’Ustaritz Pyrénées Atlantique) entres autres. 

Il faut vous souvenir messieurs les élus que beaucoup de ce que vous désignez comme boucs-émissaires de votre peur des échéances électorales prochaines sont français pour une grande partie d’entre eux, ne vous en déplaisent sont français depuis 1452 et que l’Etat français de l’époque Hitlérienne A permis l’envoi dans les camps d’extermination d’une grande partie de nos anciens et qui y sont morts.

Enregistrer un commentaire