samedi 3 septembre 2011

GITANIE où est tu ?





La RATP a mis à disposition des forces de police une rame de tramway afin d’évacuer 150 Roumains et Bulgares. Tout le monde sait bien que la gare de Bobigny d’où est partie la rame, a été le théâtre de la déportation pendant la seconde guerre mondiale.

Cette attitude a posé des problèmes avec les voyageurs utilisant les rames mais bizarre ces mêmes voyageurs n’ont jamais pensé être pris en otage pourtant obligés de côtoyer les bicyclettes, les bagages, les caddies, les enfants qui pleuraient en cherchant leurs parents, etc.

Selon la Préfecture de Seine Saint Denis, par la voix de son responsable, l’ancien policier Monsieur LAMBERT, qui affirme n’avoir jamais réquisitionné de tramway ni pour la Préfecture ni pour la Police ? Alors bravo la RATP !

De son côté Monsieur GUEANT, Ministre de l’Intérieur, trouve scandaleux les soi-disant amalgames en relation avec des faits ayant eu lieu pendant les heures noires à l’encontre des Juifs et des Tziganes notamment. Mais pour autant les similitudes sont là en particulier le fait que les enfants aient été séparés de leurs parents. D’ailleurs toutes les forces politiques, hors UMP, ont condamné ces actions.

La CGT de la RATP s’est dit opposé à ce que les agents de la RATP soient les supplétifs de l’organisation de ces actions et les appellents à refuser partout et toujours de participer à ce telle pratique.

Depuis le 28 juillet 2010, date de la circulaire de Grenoble, si la situation faite aux Roms est en soi inadmissible, l’escalade dans les actions l’est encore moins.

Encore une fois nous exigeons une rencontre : ETAT, PREFECTURE, ASSSOCIATIONS REPRESENTANTS LES COMMUNAUTES Rrom en France afin de trouver des solutions acceptables pour tous.

Dernière minute nous vous apprenons, qu’après l’Italie, la France, l’Allemagne l’Angleterre vient elle aussi de décider l’expulsion des ses Rrom. Alors nous posons deux questions : la première à Monsieur GUEANT « Trouvez-vous toujours scandaleux que ce que vous appelez amalgames avec les faits ayant eu lieu pendant la seconde guerre mondiale nous sautent aux yeux ». La deuxième à Madame Viviane REDING, déléguée à la Commission Européenne : « Madame vous aviez répondu à un courriel de notre l’association NOTRE ROUTE concernant la situation des Rrom en France le contenu était le suivant –vous aviez un œil sur les actions de la France et que vous ne manqueriez pas d’intervenir si besoin était-.

Aujourd’hui les expulsions continuent et la montée des faits doivent vous interpeller pour la France mais aussi le Royaume Uni qui a décidé l’expulsion de ses Rroms, sans oublier d’autres pays européens. Que comptez-vous faire ? Car si cela continue il faudra se demander à quoi sert l’Europe si elle ne peut faire respecter le droit des peuples qu’elle a fait entré de plein pied dans le concert européen.

A noter que la chaîne TF1, que nous avons interpellé par courriel, n’a toujours pas évoquer, même de façon succincte, les évènements qui ont eu lieu dans les Hauts de Seine concernant les Roms !
En matière d’informations objectives, il y a certainement mieux.




Enregistrer un commentaire