mercredi 10 août 2011

ARRÊT AUX EXPULSIONS DES Rrom




Hier 09 août 2011, le Tribunal de Marseille sur demande de la Municipalité a décidé l’expulsion des Roms de la Porte d’Aix ne leur laissant que 24 heures pour évacuer les lieux de leur propre initiative mais pour allez où ?

Il est plus que regrettable que soit prise de telles mesures extrêmes au lieu de mesures tendant à l’intégration progressive de ces populations EUROPÉENNES.

Le gouvernement français a fait des Rrom son bouc émissaire, bientôt peut-être d’autres ethnies, ce que nous ne souhaitons pas, cela va sans dire.

Mais la politique gouvernementale de la France, qui nous le pensons réellement prend ses fondements sur les bases mêmes d’un nationalisme exacerbée par les échéances électorales notamment, cette politique anti Rrom permet à nos gouvernants de porter les coups les plus bas au peuple de la France profonde.

Les mêmes bassesses ont déjà été de mises sous le régime de VICHY et nous étions persuadés de ne plus avoir à revivre cela. C’est pour cette raison que la France n’a jamais voulu reconnaître le génocide des tziganes lors de la seconde guerre mondiale pour lequel le gouvernement de l’époque était fortement impliqué. Un rappel de mémoire qui parmi la population Rrom n’aurait jamais pu être bâillonné.

Il faut impérativement que cesse ces discriminations.

Nous appelons, pour cela tous les gens de bonne volonté qui souhaitent se démarquer de cette politique néfaste n’ayant plus rien à voir avec le slogan LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ, d’envoyer des messages de protestations à tous les Préfets de Région, au Gouvernement, etc. par l’intermédiaire des élus ? susceptibles d’êtres des relais nécessaires à une telle action afin que la France reste véritablement une terre d’asile.



Messieurs les politiques et juges avez-vous seulement pensé que dans quelques semaines c'est la rentrée des classes. Vous n'avez pas relevé que parmi ces familles des enfants attendent, comme beaucoup, de retrouver leurs ami(e)s d'école.

Oui mais sans un toit comment vont-ils faire?



Enregistrer un commentaire