lundi 31 janvier 2011

Minorité




Depuis 1993, la question des Rrom et des Gens du voyage se trouve au cœur de trois priorités essentielles pour l'Organisation : la protection des minorités, la lutte contre le racisme et l'intolérance et le combat contre l'exclusion sociale.

En effet, il apparaît que la situation difficile dans laquelle se trouvent de nombreuses communautés Rrom et Gens du voyage représente à terme un risque pour la cohésion sociale des États membres. En outre, des associations Rrom et Gens du voyage de plus en plus actives ont à maintes reprises sollicitées le Conseil de l'Europe afin qu'il veille à ce que les droits fondamentaux de cette minorité soient respectés dans les États membres.

Tout cela est ce qui écrit mais en 2010 Madame le maire de Lille a été la première au mois de mars a faire démanteler un camp de Rrom, le 28 juillet 2010 a Grenoble déclaration de chef de l’état concernant le démantèlent de 300 camps dit illicite avec reconduite des Rrom dans leur pays d’origine avec un bonus de 1 million d’€uros aux pays concernés et la Monsieur le ministre de l’intérieur a mis immédiatement le plan en exécution démantelant un grand nombre de camps dit illicite, lors du dernier trimestre 2010 Monsieur le maire de Lyon a fait démanteler le camp de Rrom de VAISE.

Au mois de Janvier les démantèlements ont repris avec le 28.01.2011 le démantèlement d’un squat place Cazemajou à Marseille dans le XVème.

Quand est-ce que les politiques cesseront de surfer sur la misère des communautés Rrom mais c’est vrai que dire tout et son contraire permet certaines extrapolations, notamment celles de penser que comme les ressortissants de la communauté européenne ont une possibilité de vote pour certaines élections on procède aux expulsions et ensuite on verse des larmes de crocodiles sur la misère de ces pauvres gens.


Messieurs les politiciens un peu de pudeur et cessez de penser pouvoir faire passer les Rrom pour plus bêtes qu’ils ne sont. Nous sommes un peuple qui a démontré depuis des siècles qu’il pouvait vivre et nourrir leur famille sans prendre exemple a 100% sur les gadjé qui ne nous ont fait connaitre au fil des siècles que guerre, discrimination, mensonges, magouilles, viols, etc. Nous avons la naïveté de croire que le racisme n’a jamais nourri son homme.

Et ce que vous venez de lire met à mal tous ce qui est dit dans le premier paragraphe concernant nos communautés.
Enregistrer un commentaire