mercredi 11 novembre 2009

Histoire et vie des gens du voyage (suite)

Qui sont les ROMA ?




En 1971, les TSIGANES, les GITANS, les GYPSIES, les MANUSH (Manouches), les SINTI et tous ceux que l’on appelle vulgairement « BOHEMIENS » ont décidé, comme ils formaient apparemment le même peuple (rapport aux origines indo-aryennes) d’être désignés par un nom unique (avec tout ce que cela comporte), auprès de l’ONU et des gouvernements de tous les pays du monde.



Ils ont choisi le nom de ROMA pour désigner l’ensemble, car ce nom existe dans la plupart des dialectes avec des sens voisins.



Cette appellation « ROMA » tout en désignant le peuple sous la forme plurielle, il ne doit pas comporter de « S » car au singulier on dit « ROM » pour un homme, « ROMNI » pour une femme. La correspondance pour les enfants doit comporter un adjectif : « ROMANO CHAVE » désigne l’enfant masculin tsigane et « ROMANI CHAY » pour l’enfant féminin tsigane.



Depuis 1971 les ROMA ont choisi un drapeau composé de deux bandes : bleu, verte et en son centre une roue. La première bande supérieure de couleur bleue comme le ciel, la bande inférieure est verte représentant les prairies de la terre, la roue centrale est rouge. Cette roue ou « CHAKRA » existe aussi sur le drapeau de l’Inde. La « CHAKRA » représente à la fois le dieu solaire des anciens indos européens, la roue de la fortune et celles des chariots et des roulottes.



Dans ce contexte de volonté de reconnaissance, il était normal que les RROMA choisissent un hymne et celui-ci a été écrit par Zarjo JOVANOVIC dont le titre n’est autre que « DJELEM DJELEM qui en Français signifie « Allons, allons… ».



Malgré que les ROMA n’aient aucun territoire, aucune armée, pas de finance enfin rien qui ne compose un véritable Etat dans le vrai sens du terme, ils revendiquent le fait d’être considérés comme une nation à part entière.



Enregistrer un commentaire