mercredi 10 septembre 2008

Une petite "Gitanie" à Marseille

Des petites maisons sans rien de spécial, une terrasse et un petit espace permettant d'avoir le barbecue.
Chaque famille dispose de ce petit coin dans un quartier de Marseille. Environ une cinquantaine de familles gitanes y sont installés depuis 20 ans. Ils sont bien, chacun chez soi et tous ensembles.
Lorsque nous nous rendons dans une des familles on a l'impression de se retrouver sur les terrains où s'arrêtaient les caravanes.
Aujourd'hui il y avait l'anniversaire d'un des petits où nous étions invités. La paella a été faite au feu de bois et bon nombre de voisins se sont joints à cette petite fête : invité ou pas.

Au cours de l'après midi ce sont les uns et les autres qui passent pour boire un café, converser, prendre des nouvelles. D'autres qui avaient vu notre voiture sont venus nous saluer et ont partagé les gâteaux. Vers 15 h 00 quelques anciens sont partis jouaient à la belote à six.
Il y a plus de six mois l'épouse de Miguel, un des résidants de ce quartier est décédée. Alors tout le quartier a été en deuil et aujourd'hui qu'il est veuf, à nouveau tout le quartier l'entoure. Bien sûr il a ses enfants qui sont revenus vivre avec lui mais la journée il est "seul" alors les amis, voisins l'entourent.

Qu'il est bon de se retrouver comme cela tous ensembles comme auparavant. Les hommes d'un côté qui échangent et les femmes qui parlent enfants ou des autres problèmes de femmes.
Pour nous permettre de passer cette merveilleuse journée nous avons dû décaler des rendez-vous.
A nouveau un planning "explosé" mais prenons du bon temps quand on le peut.

Il est à souhaiter que les promoteurs ne viennent pas détruire cette "gitanie" improvisée dans ce quartier de Marseille où il fait si bon vivre.
Enregistrer un commentaire