jeudi 14 août 2008

Une journée ordinaire



En tant que responsable d'association de défense de la communauté gitane je me lève très tôt.

A 08 h 00, comme si je travaillais encore je suis prête.

Je regarde l'agenda pour visionner les rendez-vous, voir le travail que nous devons faire en urgence.

Souvent je commence par différents appels téléphoniques.

Comme aujourd'hui j'ai contacté une commune près de chez nous où était arrivée environ 60 caravanes.

Comme d'habitude ces arrivées sont mal vues donc il faut discuter pour palier à tous problèmes du côté des gens du voyage et des autorités.

Enregistrer un commentaire