lundi 27 février 2017

Réponse de la Présidence de la République (par mail)

Courrier Elysée <courrier.president@elysee.fr>

 


Pièces jointes 12:50  le 27/02/2017

Madame, Monsieur,

Veuillez prendre connaissance de la pièce jointe attachée à ce message.

Cordialement
Le service de la correspondance présidentielle
Ci-dessous le courrier :





mercredi 22 février 2017

La parole est à vous




Nous constatons que nous avons des lecteurs de toute la planète et nous nous en réjouissons.

Nous aimerions, afin d'améliorer, peut-être, le contenu de nos écrits que vous vous exprimiez sur nos différents articles.

Vos commentaires peuvent nous aider dans nos actions.

Bonne journée à tous et encore un GRAND MERCI DE VOS VISITES

La présidente de l'association
Mme Véronique LABBE

L'affiche rouge poème de Louis ARAGON




Vous n'avez réclamé ni gloire ni les larmes

Ni l'orgue ni la prière aux agonisants

Onze ans déjà que cela passe vite onze ans

Vous vous étiez servis simplement de vos armes

La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans



Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes

Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants

L'affiche qui semblait une tache de sang

Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles

Y cherchait un effet de peur sur les passants



Nul ne semblait vous voir Français de préférence

Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant

Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants

Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE



Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre

A la fin février pour vos derniers moments

Et c'est alors que l'un de vous dit calmement

Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre

Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand



Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses

Adieu la vie adieu la lumière et le vent

Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent

Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses

Quand tout sera fini plus tard en Erivan



Un grand soleil d'hiver éclaire la colline

Que la nature est belle et que le coeur me fend

La justice viendra sur nos pas triomphants

Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline

Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant



Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent

Vingt et trois qui donnaient le coeur avant le temps

Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant

Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir

Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant


Leny Escudéro - L'affiche rouge (Aragon, Ferré)

samedi 18 février 2017

Léo Ferré - L'affiche rouge - L'armée du crime





Cela fait 73 ans qu'ils ont été fusillés pour la LIBERTE : 23 résistants

Aujourd’hui nous les avons honorés et surtout NE PAS OUBLIER que dans le Groupe MANOUCHIAN il y avait des Espagnols, Italiens, Roumain (une femme) Juifs, Français et Arméniens tous unis pour la même cause.


jeudi 9 février 2017

Mail M. HOLLANDE : reconnaissance génocide Tzigane


François Hollande a annoncé mercredi soir qu’il envisageait une « Journée nationale de commémoration de tous les génocides, crimes de guerre et crimes contre l’humanité », dont le génocide arménien.
Rappelant que la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem avait installé en octobre une mission de réflexion sur ces crimes conduite par l’historien Vincent Duclert, le chef de l’Etat a indiqué que cette mission travaillerait également sur les « modalités » de cette journée.

« Soutenir les Arméniens »

« Une Journée nationale pourra donc être dédiée à la mémoire du génocide » arménien, a-t-il ainsi souligné lors du dîner annuel du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF).
La France, a-t-il fait valoir, « a toujours voulu soutenir les Arméniens dans leur combat pour la reconnaissance du génocide ».
>> A lire aussi : La pénalisation de la contestation du génocide arménien votée par les députés
« Nous sommes conscients que nous devons accueillir les pourchassés, les persécutés, les rescapés », a-t-il enchaîné, soulignant que « cette leçon […] vaut également pour les grands pays, pour les États-Unis d’Amérique qui ont vu comme la France les idées des Lumières inspirer la construction de leur nation ».
Le président français qui ne cesse d’épingler depuis plusieurs semaines la politique de la nouvelle administration américaine de Donald Trump a invoqué la « responsabilité morale » des États-Unis.

Les Etats-Unis visés

« Nous ne pouvons pas accepter qu’une grande nation comme les États-Unis d’Amérique puisse imaginer qu’il faille ériger des murs pour empêcher d’entrer des populations parce qu’elles viennent de pays qui sont en plus des pays ravagés par des guerres », a-t-il insisté.
Politiquement très œcuménique, le dîner du CCAF a réuni dans un grand hôtel parisien la maire (PS) de Paris Anne Hidaldgo, la présidente (LR) de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, le candidat du Front démocrate à la primaire élargie du PS Jean-Luc Bennahmias ainsi que des députés de tous bords.
>> A lire aussi : Le «génocide» des Yazidis par Daesh se poursuit, selon l'ONU
A la table d’honneur, le président de la République faisait ainsi face au candidat du PS à la présidentielle, Benoît Hamon, avec lequel il a échangé quelques mots.
Il s’agissait de la quatrième et dernière participation de François Hollande au dîner du CCAF depuis son élection mais, a-t-il promis, « au-delà du mois de mai, je serai toujours à vos côtés ».





Monsieur le Président,
Nous nous permettons de rebondir sur l'article de "20 minutes" paru ce jour concernant la journée de commémoration de tous les génocides que vous envisagez.
Parfait mais nous constatons (dans cet article) que malgré votre déclaration du 29/10/2016 reconnaissant la responsabilité de la France du génocide tzigane aucun mot nous concernant malgré l'implication de l'Etat Français de l'époque.
Nous vous avons interpellé pour qu'une loi soit votée concernant ce génocide pour asseoir votre déclaration.
Vous comprendrez que cette loi éviterait le négationnisme dont nous sommes victimes au quotidien et permettrait que la reconnaissance de ce génocide soit incontournable. Cela permettrait également que notre communauté soit plus respecté.
Vous pouvez vous rapprocher de la  proposition de loi n°3714 de l'ancien Député Monsieur Frédéric DUTOIT.
Dans l'attente,
Nous vous prions de croire Monsieur le Président à notre plus profond respect.
Mme LABBE Véronique
Présidente de l'association NOTRE ROUTE -Amaro Drom-

Ci-dessous article 2O minutes

http://www.20minutes.fr/politique/2011227-20170209-hollande-envisage-journee-nationale-commemoration-tous-genocides