vendredi 27 janvier 2017

27 janvier 1945 : Une date à ne jamais oublier



 Libération du camp d'Auschwitz-Birkenau

Le 27 janvier 1945, les troupes soviétiques découvrent le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, à l'ouest de Cracovie (Pologne), aujourd’hui le plus emblématique des camps nazis. 

C’est un camp de concentration classique devenu ensuite un camp de travail forcé et pire encore un camp d'extermination. Dans ce camp il y a des juifs de France et des tziganes (camp des familles). 

D'autres moyens que le gaz (famine, mauvais traitements et surtout fusillades de masse) ont été pratiqués pour exterminer Tziganes et Juifs.

À l'automne 1942, il sera construit quatre chambres à gaz capables de contenir chacune 2.000 victimes. Un industriel lui fournit autant de fours crématoires pour brûler au plus vite les cadavres de déportés ne laissant comme cela aucune trace : Juifs, Tziganes ou autres personne ne le sait.

Vers Auschwitz vont être envoyés en particulier les déportés français, à partir du camp de transit de Drancy, au nord de Paris.

En définitive, Auschwitz apparaît comme le seul camp où l'extermination a été pratiquée de façon industrielle. Un médecin diabolique, Josef Mengele, s'y est rendu par ailleurs célèbre en pratiquant des expériences insoutenables sur les déportés à des fins scientifiques.


Enregistrer un commentaire