jeudi 8 septembre 2011

CONSEIL DE L'EUROPE Un Sommet des maires à Strasbourg pour l'intégration des Roms





Le 22 septembre 2011, Strasbourg accueillera le premier Sommet des maires consacré aux Roms. Organisé par le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe, en partenariat avec la ville de Strasbourg, ce sera "l'un des plus importants sommets jamais organisés par le Conseil de l'Europe", selon Keith Whitmore, président du Congrès.

Selon Jeroen Schokkenbroek, représentant du secrétaire général du Conseil pour les questions relatives aux Roms, il s'agit de passer à la mise en oeuvre des normes élaborées précédemment par le Conseil, a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse le 6 septembre 2011, à Paris.

La déclaration de Strasbourg sur les Roms, adoptée le 20 octobre 2010, avait souligné le besoin de volonté politique à tous les niveaux, nationaux, régionaux et locaux, pour lutter contre la discrimination des 10 à 12 millions de Roms (*) européens.
"Le Conseil de l'Europe a déjà beaucoup fait", a-t-il souligné, en citant la Charte sociale, la Convention cadre pour la protection des minorités nationales qui protège la culture romanie, la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires qui protège le romani.

Il restait à passer à l'action. La création d'un comité d'experts gouvernementaux, se réunissant deux fois par an, est une première étape. Ceux-ci examinent comment les Etats mettent en œuvre la politique à l'égard des Roms, évaluent échecs et succès et favorisent la transmission d'expérience.

Depuis le début de 2011, le programme de formation de médiateurs, actif dans une quinzaine de pays dont la France, a pour objectif de favoriser une meilleure communication entre les communautés roms et les institutions (autorités locales, éducation, santé...). "Les taux de vaccination et de scolarisation augmentent dès qu'il y a une intervention des médiateurs", souligne Jeroen Schokkenbroek. "Les médiateurs doivent être reconnus par les autorités locales, sur lesquels ils doivent pouvoir s'appuyer", ajoute-t-il.
Il était donc logique d'aboutir à une mobilisation des élus locaux, par le biais du Sommet.

"Sommet des maires sur les Roms-Bâtir la confiance mutuelle sur le terrain"
Voici les thèmes qui seront abordés lors de ce sommet
- Les actions institutionnelles en faveur de l'inclusion des Roms
- Inclusion des Roms : quels obstacles ?
- L'égalité du droit à l'éducation
- Lutter contre les préjugés, gérer la diversité
- Egalité de traitement dans l'accès au logement, aux soins médicaux et à l'emploi
- Un engagement local et régional pour le futur
- Financement des activités pour l'inclusion des Roms


> Renseignements et inscription au Sommet
(*) Le terme "Roms"» utilisé au Conseil de l'Europe désigne les Roms, les Sintés (Manouches), les Kalés (Gitans) et les groupes de population apparentés en Europe, dont les Voyageurs et les branches orientales (Doms, Loms) ; il englobe la grande diversité des groupes concernés, y compris les personnes qui s'auto-identifient comme "Tsiganes" et celles que l'on désigne comme "Gens du voyage ».


Information trouvé sur : http://www.courrierdesmaires.fr/actualite/a-la-une-un-sommet-des-maires-a-strasbourg-pour-l-integration-des-roms-28541.html
Enregistrer un commentaire