samedi 19 novembre 2016

Réponse de la Présidence à notre mail du 29/10/2016

http://vlabbe.blogspot.fr/2016/10/mail-au-president-hollande-genocide.html

Ci-dessous réponse de la Présidence de la République à notre mail lien ci-dessus.


jeudi 17 novembre 2016

Mémoires Critiques

N'hésitez pas à vous rendre sur le lien ci-dessous c'est un blog avec qui nous travaillons

http://memoirescritiques.blogs.nouvelobs.com/archive/2016/11/17/devoir-de-memoire-a-transmettre-aux-generations-a-venir-593933.html

mercredi 2 novembre 2016

Journal LA MARSEILLAISE 02 11 2016

Nous remercions le Journal La Marseillaise, seul média qui était présent, pour le bel article sur notre commémoration du 1er Novembre 2016.

Ci dessous l'article



mardi 1 novembre 2016

Nouvelles photos de la commémoration du 01 11 2016

Merci M.F. PALLOIX pour ces photos






Commémoration 1er novembre 2016 Gardanne



A 10h30 nous étions présents au cimetière de GARDANNE au pied de notre plaque pour rendre hommage à nos disparus lors de la seconde guerre mondiale.



Nous remercions toutes les personnes présentes :

-          Pour la Commune de Gardanne : Monsieur le Maire Roger MEI, Monsieur Bernard BASTIDE, Madame Françoise BARBE, Monsieur Joseph MENFI

-          Pour le Conseil Départemental : Monsieur Claude JORDA

-          Pour Marseille : Monsieur Frédéric DUTOIT ancien député maire du 15ème, Monsieur Michel BOURGAT ancien adjoint à la Marie et Madame Marie-Françoise PALLOIX élue à Marseille

-          Monsieur Jean-Claude COURALET artiste peintre-sculpteur (concepteur de la toile anecdotique représentant l’horreur et la vie qui reprend ses droits qu’il nous a offert –à voir sur notre site-), Monsieur Bik REGIS leader du groupe Gypsy del Mundo, Véronique DUASO cousine de Monsieur Gérard FERRER (parrain de notre association) que l’on a excusé de par ses obligations artistique

-          D’autres personnes venues soutenir nos actions



Vous trouverez ci-dessous notre intervention ainsi que quelques photos.



Monsieur le Maire a tenu à dire quelques mots en précisant bien que le racisme est toujours présent de nos jours.



Nous remercions toutes les personnes qui sont avec nous aujourd’hui 1er novembre.



Nous nous permettons de reprendre quelques paroles de notre hymne GELEM GELEM qui dit que: Beaucoup trop de gitans ont payé de leur vie les atrocités de ce peuple nazi, ils furent assassinés par centaines par milliers dans ces camps de la mort que l’on ne peut oublier » et que l’on n’oubliera pas, d’où notre présence ici. 



Il faut savoir que tous les tziganes en Europe n’étaient pas recensés, qu’ils ont été assignés à résidence et que beaucoup ont trouvé la mort sur les campements de fortune par les autorités françaises dès 1940. D’autre part 10 000 tziganes prisonniers n’ont été libérés qu’en 1946 soit un an après la fin de la guerre et trois mois avant les entendus du procès de Nuremberg où aucun tzigane n’a été appelé à témoigner.



Ce qu’il faut surtout retenir c’est qu’en pourcentage 48,2% des tziganes recensés sont morts dans les camps, tous les chiffres n’ont pas encore parlé. C’est quand même pour le XXème siècle le plus important génocide jamais perpétré contre une communauté.



Cela fait maintenant 28 ans que notre association se bat pour faire aboutir la reconnaissance du génocide tzigane. Il a fallu attendre plus de 70 ans pour que l’Etat Français reconnaisse enfin la responsabilité de l’Etat français de l’époque et nous remercions notre Président actuel.



Nous avons déjà contacté par mail le 29 octobre suite à cette déclaration, la Présidence de la République pour qu’il y ait une loi sur la reconnaissance du génocide tzigane.



Nous savons très bien que le combat n’est pas terminé car il y aura toujours des négationnistes de tous bords pour contester la réalité des chiffres ou des faits et tenter de minimiser au maximum la condition des tziganes, il faudra compter sur nous pour y veiller.



Nous vous remercions encore une fois de votre présence et vous souhaitons une bonne journée.