mercredi 29 juin 2016

Une date nationale se respecte








                                                                                                                          Gardanne le 29 juin 2016

                                                                                                                             Monsieur le Maire
                                                                                                                             Cours de la République
                                                                                                                             13120 GARDANNE


Objet : Commémoration des crimes racistes et antisémites
Décret n° 93-150 du 03/02/1993 –copie jointe-


Monsieur le Maire ;

Nous nous permettons de venir vers vous car il y a des méconnaissances très importantes qui conduisent à des inepties.

Lors des échanges pour notre dépôt de plaque commémorative (pour laquelle nous vous remercions) nous avions soumis à l’adjoint au devoir de mémoire –Monsieur MENFI- la possibilité de commémoration des crimes racistes et antisémites avec hommage aux justes de France. Sur le principe il était d’accord et nous avions votre assentiment.

Pour se faire nous avions donné tous les éléments concernant cette commémoration et ce courant 2015.

Monsieur MENFI nous avait dit que début d’année 2016 nous nous rencontrerions pour préparer cette cérémonie. Nous sommes restés dans l’attente d’un rendez-vous.

Le 27 juin 2016 vers 18h00 Monsieur MENFI nous appelait pour la « commémoration des tziganes » ! en juillet. Nous ne comprenions pas sa position vu que c’est la commémoration citée en objet dans laquelle les tziganes, de fait, sont inclus.

D’après le décret cité en objet cette année cela se déroulera le 17 JUILLET. Monsieur MENFI nous a dit impossible nous le faisons le 10 ou le 24 : IMPOSSIBLE car une date de commémoration nationale ne se modifie pas.

D’autre part un autre point nous interpelle est que Monsieur le Président des Anciens combattants ne connaisse pas cette commémoration (ou se refuse de la connaître) ;

Ce qui est plus grave est que Monsieur MENFI, voir Monsieur MARTIN ont été dire aux autres associations qu’il y avait une commémoration en Juillet pour les tziganes. Les associations nous contactent et nous sommes au regret de leur dire que ces messieurs ne veulent pas de la commémoration précité incluant les tziganes.

Nous souhaitons la clarté et la franchise de chacun car ce n’est pas une avancée « fantaisiste » de notre association ou de sa Présidente.

Nous comptons sur vous Monsieur le Maire et Cher Ami pour faire en sorte que la vérité soit connue.

Nous vous joignons à la présente :
-le décret d’application
-l’agenda –dates des cérémonies nationales commémoratives 2016

Nous vous prions de croire Monsieur le Maire à notre plus profond respect.



La Présidente de l’association
Mme LABBE Véronique


Enregistrer un commentaire