mercredi 26 août 2015

Suite au drame chez les gens du voyage






Ci-dessous l’info en continue de « BFMTV » nous révèle que le tireur avait été « adopté » par la communauté des gens du voyage.

Contrairement à ce que certains se plaisent à dire nous partageons notre façon de vivre et acceptons toutes les personnes.

Quand nous avons appris la nouvelle hier nous étions surpris que le tireur présumé  ait pu tirer sur un enfant car chez nous faire du mal à un enfant est impensable.

Suite à un différend (que nous ne connaissons pas) a fait quatre morts et trois blessés. Ce monsieur âgé de 72 ans, en état d’ébriété mérite une punition exemplaire.


L’homme qui a ouvert le feu, mardi, dans un camp de nomades, à Roye, dans la Somme, est âgé de 72 ans, et est inconnu de la police et de la justice.

Les coups de feu ont fait quatre morts, dont un bébé et un gendarme. Mardi soir, un homme a ouvert le feu dans un campement de gens du voyage à Roye, dans la Somme, tuant froidement 4 personnes, dont un bébé de six mois et un gendarme.

Selon les premiers éléments de l’enquête, basés sur des témoignages, une violente querelle aurait éclaté au sein du camp, situé à proximité de l’autoroute A1. Le forcené, qui se trouvait peut-être en état d'ébriété, est arrivé sur les lieux du drame en fin d’après-midi, avant de tirer sur les membres d’une même famille, tuant un homme, une femme et un bébé.

Lorsque les gendarmes sont arrivés sur place, l’homme les a également pris pour cible. Deux gendarmes ont été grièvement blessés, et l’un d’eux, âgé de 44 ans, a succombé à ses blessures un peu plus tard dans la soirée.
Inconnu des services de police

Selon nos informations, le suspect, âgé de 72 ans, n’a pas d’antécédents judiciaires et est inconnu de la police et de la justice. Le mobile du conflit reste pour l’heure inconnu, mais il semblerait qu’un différend existait depuis plusieurs mois entre l’auteur des coups de feu et l’homme qui a été abattu.

Contrairement à ce qui a été avancé mardi soir, le tireur présumé n’appartient pas à la communauté des gens du voyage mais avait adopté leur style de vie nomade. Par ailleurs, l'individu s’est rendu sur les lieux de la fusillade avec une voiture, qu’il a incendiée après les faits.

Toujours en soins à l’hôpital, le tireur présumé, grièvement blessé pendant son interpellation, n'a pas encore été entendu par les enquêteurs ce mercredi matin, mais sera placé en garde à vue dès que les gendarmes auront obtenu le feu vert des médecins.
Communauté "sédentarisée"

Lors d'une conférence de presse donnée dans la matinée, ce mercredi, l'adjoint au maire de la commune de Roye, Pascal Delnef, a fait part d'un "sentiment d'immense tristesse" et d'une "communauté meurtrie" par la perte de trois de ses membres. 

Il a par ailleurs précisé que cette fameuse communauté de gens du voyage présente dans la commune est en fait constituée de familles sédentarisées, avec environ cinq caravanes installées depuis plusieurs années. "C'est une petite communauté sédentarisée. Ils font partie de notre univers royien", a ainsi indiqué Pascal Delnef.
http://www.bfmtv.com/societe/fusillade-dans-la-somme-qui-est-le-tireur-presume-909808.html
Enregistrer un commentaire