samedi 2 août 2014

Comme quoi les idées reçues ….





Des propos qui sont souvent durs à entendre tels que hier au soir sur la tournée « La Marseillaise ».

Un groupe d’amis vient s’asseoir à  côté de nous et discute entre eux. :

-          Je suis venue pour François FELDMAN, il y a le gitan (Gérard FERRER) mais pour lui je ne donnerais pas un centime ….etc. etc.

Alors pour éviter de me rebeller je préfère me décaler car je ne veux pas faire de vagues.

Ma place vide la dame à côté de qui j’étais assise qui critiquait beaucoup pose ses affaires sur la chaise vide. Arrive un monsieur qui cherche une place et lui demande poliment si la place est libre elle lui rétorque « Non » son look n’a pas dû lui convenir.

Arrive une amie (Véronique une cousine de Gérard)  avec sa maman ainsi que François le frère de Gérard et je vais leur dire bonsoir. Les places sont devenues difficiles alors je propose ma place à la maman de Véronique. Notre voisine indélicate a l’amabilité de me laisser la place où elle avait déposé ses affaires j’accepte et la remercie en espérant que les critiques ont cessé.

20h30 le spectacle commence par le karaoké qui sera suivi par « Maria ». Jean-Marc, le présentateur annone Maria avec son accompagnateur au piano « Manolo SANTIAGO » et j’entends « encore un français ! ». Manolo est super et en l’écoutant la dame est silencieuse !

Remise des prix du karaoké et c’est l’arrivée de Gérard FERRER qui commence avec « La Mama » ensuite  chante une nouvelle chanson qui figure sur son nouvel album « EMOTION » « L’amour d’une Maman » dont il est l’auteur compositeur -que vous pouvez vous procurer lors des spectacles ou commander sur www.gerardferrer.com-. Ma voisine ainsi que ses amis sons super silencieux. Chanson très émouvante pour toutes les mamans et alors que Gérard salue son public qui lui fait une ovation j’entends « ah il faut que je trouve le disque car il chante trop bien et cette chanson est superbe ».

Je leur réponds qu’après le spectacle Gérard (comme les autres artistes) vendront leur CD : « nous irons le prendre car c’est bien » !
Enregistrer un commentaire