jeudi 3 juillet 2014

Où est le devoir de mémoire ?




Nous pensons qu’un adjoint délégué à la mémoire se devrait d’avoir un minimum de connaissances sur les dates importantes, surtout concernant la seconde guerre mondiale.



Il n’en est rien car lorsque nous avons émis le désir d’un dépôt de gerbe dans le cadre de « la Journée européenne de la mémoire de l’holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité » il nous a fallu fournir une multitude de documents pour appuyer notre demande car ce monsieur à l'air d'ignorer  cette journée !



Cette année nous commémorons les 70 ans de la fin de la guerre  et de ce fait souhaitions la pose d’une plaque commémorative pour nos populations. Monsieur le maire adjoint a demandé que la communauté de confession israélite soit associée à notre demande chose logique  que nous avons accepté mais depuis l’envoi de notre courrier en Mai il n’a rien fait, seulement un refus.  La réponse qui nous a été faite « ce n’est pas prévu au budget » ? Renseignements pris auprès d’un fournisseur éventuel cela n’excéderait pas 300€. Le même élu nous dit « pourquoi ne l’avez-vous pas fait avant ? »  « nous acceptons pour février 2015 ». Alors que 70 ans c’est en 2014. Autre point que nous avons dû développer est la date du 16 juillet que nous avions souhaité qui est la « Journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l’Etat Français et hommages aux « Justes de France » qu’il avait l’air d’ignorer également !



C’est triste de constater qu’un seul élu peut faire la pluie et le beau temps au sein d’un conseil municipal. Il faut quand même soulever  que si notre association est apolitique, en tant que citoyen français d’origine gitane nous avons grandement participé à la réélection de la municipalité actuelle. Il faut aussi savoir que notre association a son siège dans cette commune depuis 26 ans (date de création) et qu’elle n’a jamais rien sollicité outre le tirage de documents comme il est fait pour toutes les autres associations.
Enregistrer un commentaire