vendredi 25 octobre 2013

2 août 1944 : Le Massacre des RrOM




A Birkenau des expériences pseudo- scientifiques sont réalisées par le Dr. Mengele  (médecin  S.S , tristement appelé « l'Ange de la Mort »). Il avait  installé dans la cabine 32 de la Zigeunerlager (camp tzigane), le laboratoire d’expériences, avec y compris l'utilisation d'enfants Rrom pour ses études sur la gémellaire, le nanisme et noma (tumeur de la peau, causée par la malnutrition et répandue parmi les enfants Rrom).  En été 1943, il installe dans une caserne voisine  31 150 enfants de moins de 6 ans pour mettre en œuvre ses horribles expériences.

On estime que, globalement, jusqu'à Août 1944, la Roma et Sinti sont environ 23 0000 internés à Birkenau, pas seulement ceux d’Allemagne mais aussi des pays occupés, même si ceux recensés dans le camp sont 20 982 (10 094 hommes et 10 888 femmes et enfants jusqu'à 14 ans).

En été 1944, de nombreux Rrom et des Sinti en mesure de travailler sont déplacés vers d'autres camps. La nuit entre 1er et le 2 Août 1944, quelque 4 500 personnes laissées dans la Zigeunerlager , sont presque tous éliminés dans les chambres à gaz .

Un  seul survivant parmi les hommes impliqués dans le travail du Lager (camp) et 24 jumeaux, utilisés par Mengele comme cobayes pour ses expériences.  17/01/1945 (10 jours avant la libération par les soldats russes) seulement 4 hommes et une douzaine d'enfants répondront présent. 

N'oubliez pas que près de un million de femmes et d’enfants Rrom  périront  dans les fours et ce par le seul fait de leur couleur de peau un peu différente .... 

Mais notre plus grande douleur est de constater que le scénario se répète chaque fois qu'il y a une injustice, il y a certainement encore dans la tête de certains des fours crématoires, mais il y a des idées très dangereuses plus dangereuses encore que les fours.... pensez-y!

Près d’un million de morts du fait de leurs différences, mais  pour certains cela ne semble pas Encore Assez ! (Gilles Bourdouleix député maire de Cholet)
Enregistrer un commentaire