mercredi 11 septembre 2013

Le Marseillois a coulé






Le  bateau-restaurant, amarré dans le port de Marseille depuis la fin des années 1970 face à la Marie de Marseille, a sombré ce mercredi  11 septembre 2013, selon les premières enquêtes en raison d'une panne de moteur de la pompe de cale.

Le trois mâts s’est englouti dans l’eau du port en 15 minutes.

(extrait France3) « Un vieux gréement construit dans les années 20 en Espagne
Ce vieux gréement en bois, un des symboles du Vieux-Port, avait été conçu dans les années 1920 à Valence, en Espagne, sur le modèle majorquin de la fin du XIXe siècle, selon le site internet du restaurant. Alors appelé le Cala Virgili, il transportait de la marchandise en vrac. Devenu obsolète au milieu du XXe siècle, le bateau se transforme en épave avant d'être sauvé par des Marseillais passionnés d'architecture navale et de rejoindre le port phocéen en 1977.

Une épave sauvée par des Marseillais passionnés
Pour financer la rénovation du bateau, une souscription est lancée, à laquelle répondent 212 bienfaiteurs, dont le nom était inscrit sur des plaques de cuivre ornant le ventre du bateau. En 1981, il avait été rebaptisé "Le Marseillois", en mémoire d'un navire militaire marseillais offert à la marine royale sous le règne de Louis XVI. Ce n'est qu'au début des années 1990 qu'il sera reconverti en restaurant. »

(extrait LeMeilleurdeMarseille) « Durant une petite vingtaine d’années, Le Marseillois accueillera le siège de l’ASCANFE.
Mais faute de subvention suffisante pour entretenir le bateau, sa gestion est confiée à un professionnel de la restauration.
Après plusieurs changements de mains, le bateau restaurant est géré depuis 1999 par Gérard Boccamaiello, pour la société BG Restauration.

 Depuis sa transformation en restaurant et espace privatif, Le Marseillois a reçu nombre d’invités de marque et de réceptions prestigieuses : Tom Cruise, puis Georges Clooney, de passage à Marseille pour des avant-premières, ont fait escale à son bord; staff et joueurs de l’OM y organisent des repas officiels, anniversaires et fiestas privées; établissements bancaires, assurances, universités et autres entreprises locales le choisissent aussi pour leurs séminaires ou repas de groupe. En juillet, les dirigeants du quotidien La Marseillaise recevaient à son bord les vedettes du Mondial à pétanque et notamment le batteur des Rolling stones, Charlie Watts. »



Photos NOTRE ROUTE 

Pendant trois années, tous les lundis il y avait les BODEGA avec Gérard FERRER, Le Gitan Marseillais. L’hiver nous étions en bas où le froid était vite oublié car l’ambiance était « caliente » et l’été nous étions sur le pont. Des rencontres formidables, des soirées magiques et nous étions tous heureux de nous retrouver tous les lundis.

Un cadre féérique, un personnel chaleureux qui aujourd’hui est tombé à l’eau : quelle tristesse.

Photo NOTRE ROUTE Gérard FERRER avant la soirée BODEGA

Enregistrer un commentaire