dimanche 17 mars 2013

Lettre ouverte à Monsieur le Président de l'Etat français





Nous venons de vous écouter au rassemblement à la mémoire des victimes de Mohammed MERAH. D’ailleurs comment s’appelaient les victimes on sait que celui qui a tué s’appelait  MERAH.

Dans votre discours  vous vous êtes exprimé au sujet des crimes anti sémites notamment ceux commis lors de la seconde guerre mondiale en soulignant que ce qu’avaient subi les populations de confessions israélites l’avaient été parce que ces populations étaient juives. Et nous sommes entièrement d’accords.

Où nous ne sommes plus d’accords c’est que nous pensons monsieur Hollande que vous vous  servez des communautés juives sans citer une seule fois le massacre des populations tziganes pour essayer de masquer la responsabilité de l’Etat français de l’époque dans la déportation des populations tziganes qu’ils l’ont été  PARCE QU’ILS ETAIENT TOUT SIMPLEMENT NÉS TZIGANES.

Monsieur le Président de la République est-ce que vous ne pensez pas qu’une petite allusion à nos populations serait si difficile, ce serait un moindre  respect pour nos populations. Car si l’Etat français de l’époque a été impliqué dans la déportation des juifs il a été également fortement impliqué dans le massacre des 750 000 tziganes qui ont péri dans les camps de la mort.

Vous n’êtes pas uniquement le président que des communautés israélites ou magrébines  vous vous devez d’être le président de tous les français y compris des communautés tziganes.

Mme LABBE Véronique
Présidente association NOTRE ROUTE
Enregistrer un commentaire