mardi 4 décembre 2012

PROPOSITION DE LOI RECONNAISSANCE TZIGANE




1 message
Michel Bourgat           29 novembre 2012 14:50
À : BERTRAND Claude BERTRAND , Dominique VLASTO , Bruno GILLES , Guy TEISSIER , Valérie BOYER , ckert, Dominique TIAN,bernard.reynes, sjoissains, bdeflesselles
Cc : Sébastien Barles , Frederic DUTOIT , Véronique Labbe


Monsieur Le Sénateur, Madame la Sénatrice, Messieurs les Députés, Mesdames les Députés,


Je soutiens depuis longtemps la demande du comité d'action pour la reconnaissance du génocide tsigane (CARGT) . Bien avant d'être en charge de la délégation municipale pour la lutte contre l'exclusion, je me suis intéressé à l'histoire des génocides. Ma jeunesse perpignanaise et mon éducation m'ont toujours rapproché du peuple tsigane dont j'aime la musique et surtout le sens de la liberté.

Il m'a semblé naturel et important de m'engager avec l'association « Notre Route » sur la reconnaissance du génocide oublié des tsiganes. Le CARGT fut crée le 24 février 2011 et j'en suis membre.

Un texte de loi a été présenté à l'Assemblée Nationale en avril 2011 par le député Jean Jacques CANDELIER, sous le n° 3346, cette proposition de loi reprenant celle déposée par le Député communiste Frédéric DUTOIT sous le n° 3714.

Il ne s'agit pas de condamner une négation ou une contestation mais de faire reconnaître le fait historique du génocide des tsiganes.

Malgré le clivage politique évident qui me sépare de ces deux députés, je suis totalement solidaire de cette proposition qui mérite justement de dépasser les luttes et intérêts partisans. Par ailleurs, j'ai été heureux d'apprendre que l'Allemagne avait cette reconnaissance et érigé dernièrement un monument important devant le Parlement.

Je me permets donc de vous demander une étude de cette proposition de loi et de la soutenir parce qu'elle est à la hauteur de la philosophie politique qui doit imprégner tous les républicains.

Le CARGT continue à faire connaître son action de reconnaissance du génocide tsigane et doit être reçu par d'éminentes personnalités de tous les bords politiques.

Je reste à votre entière disposition pour tout renseignement dont vous pourriez avoir besoin de ma part. Je vous remercie de la bienveillante attention que vous porterez à mon courrier, uniquement dicté par ma réelle volonté de faire reconnaître une injustice envers un peuple particulièrement stigmatisé.

Bien cordialement

Monsieur Michel BOURGAT
Adjoint au Maire délégué
A la lutte contre l'exclusion, de l'Intégration,
A l'Unité d'Hébergement d'Urgence,
Samu Social




Par souci de confidentialité nous avons retiré les adresses mail et numéros de téléphone.

Nous tenons à remercier Monsieur Michel BOURGAT, élu à la Mairie de Marseille et membre éminent du CARGT pour son initiative que nous souhaitons fructueuse.
Enregistrer un commentaire