vendredi 28 septembre 2012

IL FALLAIT S'Y ATTENDRE!



Photo Journal LA PROVENCE

A Marseille dans le 15ème arrondissement, a eu lieu un démantèlement d'un camps de roms un peu particulier puisque ce n'est pas: sur décision de justice, sur intervention policière musclée mais sur décision des habitants d'une cité qui manu militari ont délogés ce camp et ensuite mis le feu aux baraquements et ce tenez-vous bien avant l'arrivée des forces de l'ordre et lorsque l'on sait que le 15ème arrondissement de Marseille est placé sous haute surveillance policière par Manuel VALLS il y-a  pas mal de questions qui peuvent se poser.

Mais ce qui est plus grave c'est que cette situation aurait pu être envisagée et par là même évitée par ceux qui depuis la circulaire de l'ancien Président de la République de juillet 2010 dite circulaire de Grenoble et ce qui s'en est suivi à savoir les expulsions massives mises en œuvre par les compères Hortefeux et Guéant et le renforcement des mesures depuis l'arrivée de Manuel VALLS relayées à grand renfort de publicité par une certaine presse la stigmatisation des ces populations roms a atteint un tel niveau qu'il fallait bien que les habitants s'emparent de ces situations et se croient investis d'une quelconque autorité malsaine.

 Qui a oublié les ratonnades dont avait été victimes les ressortissants du Maghreb il y a quelques années Ratonnades organisées par ce même genre d'individus, les problèmes dont étaient victimes, les italiens, les espagnols etc. nous pensons que le fait pour ces roms d'avoir un comportement non conforme a une certaine éthique ne plaide pas en leur faveur mais quand même en arriver à ça dans un pays comme la FRANCE pays des droits de l'homme et terre d'accueil par excellence est d'un gravité extrême même si leur présence peut gêner  et semble apparaître comme un phénomène de société.

Ce qui est bizarre c'est qu'aucune interpellation n'a eu lieu,


Enregistrer un commentaire