jeudi 23 août 2012

Roms : de la poudre aux yeux


La réunion sur les roms a eu lieu ce 22 août 2012 avec quelques associations bien triées sur le volet, à savoir pratiquement que des responsables non gitans et pour cause.

En ce qui concerne strictement les roms ce ne sont pas les quelques mesurettes qui vont changer leur quotidien comme une baguette magique :   MESURE PHARE = LES DEMANTELEMENTS VONT CONTINUER (dixit Monsieur VALLS) ? !

L’accès au travail va leur être grand ouvert, mais que l’on nous explique comment avec 3 millions de chômeurs, une industrie en plein délabrement les patrons vont-ils pouvoir embaucher ? Ou alors est-ce que cela ne sera pas avec la remise en cause des critères tels que le SMIC, entre autres car avec les campagnes des gouvernements successifs à l’encontre des roms le travail a déjà été fait en amont.

Pas tous les roms seront concernés seulement certaines familles, ce qui nous rappelle la réunion que nous avions eu en 2011 avec un préfet bardé d’un titre pompeux (préfet à l’égalité des chances) Monsieur LE MEHAUTE qui nous demandait, les yeux dans les yeux, de lui donner des noms de familles roms susceptibles d’être intégrées.

Rien sur le logement si ce n’est quelque point de chute qui pourrait accueillir plusieurs familles ensemble (ghetto).

Tout  cela n’est que de la poudre aux yeux sauf pour les démantèlements car ces mesures ont une date buttoir ne pouvant permettre la mise en oeuvre de ces mesurettes. Il ne faut pas oublier que dans 18 mois les pays, tel que la Roumanie, la Bulgarie etc. devraient rentrer dans l’espace Schengen obtenant ainsi les mêmes droits que les autres citoyens membres de l’union (tout au moins nous l’espérons).

La seule mesure qui nous paraît aller dans le bon sens c’est l’ouverture de discussion avec les pays d’origine et peut-être trouverons-nous des solutions pouvant convenir à tout le monde, y compris avec une immigration codifiée.
Enregistrer un commentaire