samedi 18 août 2012

Le niglo


Je trouve le hérisson adorable et j’ai eu le bonheur, lorsque j’habitais en campagne d’avoir une famille complète qui vivait dans mon jardin.

Dans notre culture c’est un symbole et certains en font un plat de fête.

Attention ! Le hérisson est protégé à la fois par la convention européenne de Berne de septembre 1979 et par un arrêté ministériel de 1981.
 Toute capture est passible de 9 000 euros d'amende et de six mois d'emprisonnement.



 Ci-dessous un poème dont l’auteur est inconnu



LE HÉRISSON

C'est un jeune hérisson qui trotte dans la nuit. L'air est très doux ce soir; là-haut la lune luit.

Dans l'ombre d'une haie, loin du bruit, loin des foules, Il a dormi le jour, le dos roulé en boule.
Il va et il chemine, en pensée se régale
De tous ces mets qui font un repas sans égal,
De chenilles rampantes et de coléoptères.
D'avance, il se délecte des bienfaits de la terre.

Pour joindre cet éden, dont déjà l'air il hume, Il lui faut traverser le ruban de bitume.
Sous ses petites pattes, il sent avec bonheur, Monter de ce sol dur, une douce chaleur.
Un soleil généreux a tout au long du jour, Réchauffé cette route, à l'image d'un four.
Goûtant au maximum la douceur de l'asphalte,
Notre hérisson s'accorde une petite halte.

Tandis qu'il apprécie cette béatitude,
Survient un fait curieux, dont il n'a l'habitude.
Son oreille perçoit comme un bourdonnement,
Et son petit œil noir s'ouvre d'étonnement.
Car il voit tout là-bas, sur le fil de la route,
Une étrange lumière, une étoile sans doute.
Elle a dû, c'est certain, du ciel se décrocher,
Et glisse sur la terre, par petits ricochets.
Mais pourquoi ce ronron, ce bruit qui l'accompagne
Ne cesse de grossir, réveillant la campagne?
Notre hérisson s'inquiète; la peur le cloue sur place.
Le voilà pétrifié; d'un coup son cœur se glace.
Son petit nez il dresse en signe de défense.
Il a face au danger comme un air d'arrogance.
Mais le bruit s'amplifie, éclate en mil tonnerres,
Fulgure en mil éclairs, Hiroshimant la terre.

C'était un hérisson qui trottait dans la nuit.
L'air est très doux ce soir: là-haut la lune luit.
Enregistrer un commentaire