mardi 15 mai 2012

Présidence de la République, Le 15 mai 2012




Monsieur le Président de la République Française,

La communauté Rrom et moi-même vous félicitons de votre brillante élection à la Présidence de la République et vous souhaitons bonne chance dans vos nouvelles fonctions.

Présidente de l’association Rrom NOTRE ROUTE dont le plus gros dossier à ce jour est la Reconnaissance du génocide des populations tziganes et les actions légales menées en ce sens. Lequel représente, en pourcentage, le génocide le plus important connu à ce jour. 
 
Sur les 1 750 000 tziganes recensés en Europe entre 500 000 et 750 000 ont péri entre 1939 et 1946 dans les camps de la mort.

Pourquoi 1946 ? Dès la fin de la guerre en 1945, 10 000 prisonniers Rrom n’ont été libérés qu’un an après sans avoir été informés de la fin de la guerre et trois mois avant le verdict du procès de Nuremberg au cours duquel, aucun Rrom n’a été appelé à témoigner.

Nos actions auprès de différents élus ont abouti à des propositions de loi :

-       Le 15/02/2007 proposition n° 3714 à l’Assemblée Nationale;
-       Le 15/05/2008 proposition n°337 au Sénat;
-       Le 20/04/2011 proposition n°3346 à l’Assemblé ;
-       Le 24/02/2011 création du  Comité d’Action pour la Reconnaissance du Génocide Tzigane (C.A.R.G.T.) où toutes les tendances politiques étaient réunies.

Notre travail, Monsieur le Président de la République, compte tenu de la marginalisation de nos populations, est très complexe et ardu. Nous essayons de réduire en permanence ce rejet par : l’inscription dans les écoles,  listes électorales, aide à la recherche d’emploi, déclara, logement, mise en conformité aux regards des institutions, application de la Loi Besson 1990/2000- ; pour se faire notre présence est permanente depuis vingt deux ans.
Toutes ces raisons nous poussent à solliciter de votre bienveillance une entrevue, (comme nous l’avions eue avec votre prédécesseur, Monsieur Nicolas SARKOZY le 27/10/2007),  afin de développer notre vision sur ces problèmes pour cette frange de la population pour la plupart  française depuis 1452.   
                                                               
Nous pensons, Monsieur le Président de la République, que, dans le cadre des rencontres que vous aurez avec les partenaires sociaux et autres nous sollicitons, Monsieur le Président de la République, d’être reçu par vous-même ou vos services. 

Nous sommes persuadés que vous aurez à cœur de prendre en considération ce devoir de mémoire ainsi que tous les problèmes concernant notre population.

Nous souhaitons que cette entrevue nous permette, à tous, d’avancer positivement sur ces problèmes.

Au nom de la communauté Rrom nous vous remercions de l’attention que vous porterez à la présente.

Restant à votre disposition nous vous prions d’agréer,  Monsieur le Président de la République  à  notre plus profond respect pour ce que vous êtes et ce que vous représentez.

La Présidente association NOTRE ROUTE
Mme LABBE Véronique







Merci de votre message,
Celui-ci a bien été envoyé à la Présidence de la République.

Présidence de la République,
Le 15 mai 2012



Enregistrer un commentaire