jeudi 10 novembre 2011

Les Roms, peuple victime

09-11-2011 Journal LA MARSEILLAISE







Depuis le « Marseillois », les membres du Comité d’action pour la reconnaissance du génocide tsigane invitent à signer la pétition sur mesopinions.com
Avec l’association Notre route, Frédéric Dutoit lance le CARGT. Une proposition de loi pour la reconnaissance du génocide tsigane est déposée à l’Assemblée nationale.

Bien sûr, il y a le 8 avril, Journée internationale du peuple rom. Bien sûr, il existe déjà une loi pénalisant tous les racismes. Mais comment faire « le deuil des quelque 750 000 Tsiganes exterminés par les Nazis dans les camps de la mort entre 1939 et 1946 ? Comment admettre que lors du procès de Nuremberg aucun Roms n’ait été appelé à témoigner ? », interroge Véronique Labbe, présidente de l’association Notre route (Amaro Drom). Sinon en instaurant une loi pour la reconnaissance du génocide tsigane, le Samudaripen.
C’est-à-dire « une loi qui punit le négationnisme », précise le président du groupe communiste au conseil municipal et ancien député des Bouches-du-Rhône, Frédéric Dutoit, qui avait déjà, en vain, proposé ce texte en février 2007. Cette fois, c’est avec l’association Notre route, que l’élu marseillais reprend le flambeau. Ensemble, ils se sont dotés d’un Comité d’action pour la reconnaissance du génocide tsigane (CARGT). Leur démarche a trouvé un écho auprès d’élus locaux et de responsables politiques et associatifs. En effet, Michel Bourgat (UMP), Christian Pellicani, (PCF) Sébastien Barles (EE-LV) Georges Gross (PS), Marie-Françoise Palloix (PCF) et Pascal Chamassian (PS), ainsi que Pierre Dharréville, secrétaire départemental du PCF 13, les ont rejoints, « par conviction », « par amitié » ou « par solidarité de naufragés », indique encore Julien Harounian, pour la JAF et le CCAF, et invitent à signer la pétition du CARGT sur mesopinions.com.

Une pétition en ligne pour soutenir la proposition de loi
L’initiative dépasse les frontières locales et est déjà soutenue par les députés Jean Lassalle (Modem), Anny Poursinoff (EE-LV), André Wojciechowski (UMP), Françoise De Salvador (UMP), Jean-Louis Bianco (PS), David Habib (PS), Jean-Louis Dumont (PS), Michel Destot (PS), Didier Mathus (PS), ainsi que les sénateurs Xavier Pintat (UMP), Raymond Couderc (UMP), Colette Guidicelli (UMP), Louis Mermaz (PS) et la députée européenne Catherine Greze (Les Verts).
Le groupe communiste à l’Assemblée nationale a donc une nouvelle fois déposé une proposition de loi. Que tous les groupes fassent de même et la République y gagnera en dignité. On verra même peut-être alors abolir le discriminant carnet de circulation qui s’était révélé très efficace sous le régime Pétain et appliquer le droit en terme de construction d’aires d’accueil pour les gens du voyage…


MYRIAM GUILLAUME
Enregistrer un commentaire