vendredi 2 septembre 2011

La RATP et les Roms





Suite à l’évacuation des Roms dans les Hauts de Seine, il est urgent que le gouvernement ordonne un véritable éclairage sur la responsabilité de chacun sur cette opération de police, d’autant que depuis la sinistre circulaire de Juillet 2010, c’est certainement le summum de l’inhumanité et de la brutalité qui ont été atteints.

L’on peut se demander jusqu’où ces actions coups de poings doivent être officiellement condamnés car rien n’est organisé dans un quelconque cadre juridique et doivent être considérées comme de véritables voies de fait.

Occupant un terrain de l’Etat, les Roms ont été forcés de le quitter et ont été obligés de le faire en montant de force à bord d’un RER affrété par la RATP.

Nous avons immédiatement adressé un courriel à Monsieur le Ministre de l’Intérieur demandant une condamnation sans ambigüité quant à l’utilisation de tel procédé. De telles actions nous rappellent les heures les plus sombres vécues par nos populations réveillant en nous le souvenir de l’attitude de la RATP sous le régime de Vichy et prouvant ainsi que le ventre de la bête immonde était encore fécond, si besoin en était.

Nous avions demandé à Monsieur le Président de la République, à plusieurs reprises, une table ronde avec toutes les organisations Rrom afin que soit trouvées des solutions adaptées à la situation des Roms, car qui mieux que les Rrom peuvent parler des problèmes des Rom.

La réponse a été la suivante « c’est une idée à creuser » mais cela fait plus de six mois, rien depuis si ce n’est l’escalade dans les actions contre nos populations.

Nous disons : ASSEZ, BASTA, DOSTA, STOP à ces situations faites aux Roms en France et en Europe.




Enregistrer un commentaire