vendredi 1 juillet 2011

Gérard FERRER La Tendresse (La même adresse)



L a Tendresse Paroles et Musique Gérard FERRER et Michel JOURDAN

Faudrait qu’on ait la même adresse, LA TENDRESSE
Et puis se dire jour après jour que ça presse
Il serait temps d’ouvrir enfin notre cœur
Il serait temps de renvoyer l’ascenseur
Pour recevoir il faut apprendre à donner
A se connaître, à comprendre, à s’aimer
Ça peut sembler très difficile mais n’empêche
Faudrait qu’on ait la même adresse, LA TENDRESSE

Des mots gentils, une fleur, une carte postale avec trois mots dessus
L’enfant de la voisine qui nous embrasse au coin de la rue
Apparemment c’est rien mais en dedans
Ça nous allume le cœur
Faut dire qu’on a tellement besoin de chaleur à l’intérieur

Faudrait qu’on ait la même adresse, LA TENDRESSE
Et puis se dire jour après jour que ça presse
Il serait temps d’ouvrir enfin notre cœur
Il serait temps de renvoyer l’ascenseur
Pour recevoir il faut apprendre à donner
A se connaître, à comprendre, à s’aimer
Ça peut sembler très difficile mais n’empêche
Faudrait qu’on ait la même adresse, LA TENDRESSE

On joue à ceux qui n’ont besoin de personne
Y a pas de quoi être fier
On triche mais on va quand même pas tricher une vie entière
On a chacun sa vie, chacun ses rêves, chacun sa clef
Pourtant dès qu’on est trois, une seule vie pour comprendre finalement

Faudrait qu’on ait la même adresse, LA TENDRESSE
Et puis se dire jour après jour que ça presse
Il serait temps d’ouvrir enfin notre cœur
Il serait temps de renvoyer l’ascenseur
Pour recevoir il faut apprendre à donner
A se connaître, à comprendre, à s’aimer
Ça peut sembler très difficile mais n’empêche
Faudrait qu’on ait la même adresse, LA TENDRESSE
Enregistrer un commentaire