mardi 25 janvier 2011

La SNCF joue la carte du repentir ! mais oublie du monde



(photo 20 minutes)
L'ancienne gare de Bobigny est transformée en lieu de mémoire...
Guillaume PEPY doit s’expliquer sur rôle de la SNCF dans la Shoah, et pour les autres ?
Il est dit que dans les heures sombres de l’histoire de la SNCF cette dernière a transporté 75 000 juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.
Et les autres déportés : homosexuels, gitans, malades mentaux etc., combien étaient-ils, serait-ce la portion congrue de la déportation de ce fait seraient-ils partis à pied vers les camps de la mort en Allemagne ?
NON, entre autres, et je reviens sur ma famille mon père, employé SNCF, résistant, à 19 ans a pris un de ces trains en direction de l’Allemagne, après dénonciation en tant que « gitan » pour être déporté.
Ce sont encore et toujours les mêmes qui sont oubliés.

Car dans les wagons à bestiaux où s’entassaient femmes, enfants, vieillards, hommes, tous étaient dans le même convoi et il n’y avait aucune distinction. Distinction qui est faite depuis plus de 60 ans concernant les devoirs de mémoire mais toujours les mêmes oubliés.

Car encore une fois nous nous permettons de rappeler qu’en pourcentage c’est notre communauté qui a laissé le plus de morts dans les camps et la majorité de ces morts ont été transportés par la SNCF.

Ce que fait la SNCF aujourd’hui pour la Shoah est très important mais pourquoi ne pas englober l’ensemble de tous les déportés alors que pour notre communauté tout le monde sait très bien que le gouvernement français de l’époque a été largement impliqué. Il faudrait nous rendre un peu de notre dignité.

Que devons-nous faire pour que tous nos morts soient honorés ? Nous avons été pourchassés, assassinés depuis des millénaires et tous les pouvoirs en place nous ignorent, pourquoi ?

Cet article va être transmis à la direction de la SNCF.
Enregistrer un commentaire