lundi 13 décembre 2010

Ça pleure aussi un homme, mais ……





A côté de nous vit un de nos Tios qui a bientôt 80 ans. Un gitan qui a parcouru l’Europe avec sa famille et sa caravane.

Il y a environ 35 ans en arrière il décide d’arrêter le voyage et loue un terrain avec deux bâtisses. Il paie régulièrement son loyer mais une idée lui vient, « si je l’achetais ».

Il voit voir le propriétaire du dit terrain et lui demande si tous les mois le montant du loyer pouvait être transformé en acompte pour l’achat du lieu. Ils conviennent d’un prix et décident qu’ils passeraient devant le notaire quand la totalité du coût sera payée. Un non gitan a eu pleine confiance en ce gitan avec ses grosses moustaches. Et sans problème le terrain a été payé en totalité et il est maintenant propriétaire « Papa Bigoté » (papa moustache).

Il est respecté et respectable. Les années passent et il est toujours de très bons conseils le Tio. Mais les siens partent de maladie ou autres et il accompagne toutes les familles comme c’est de tradition chez nous.
Mais le dernier en date qui nous a quittés est son jeune frère, le plus jeune de la fratrie : 46 ans.

Hier dimanche vers 13 h 30 il est venu pour des papiers sans importance. Nous étions surpris de sa visite. Il s’est assis et a parlé, parlé de sa famille, des uns et des autres ……… il était triste. Et le pire de tout s’est ses larmes qui ont coulé sur ses joues et celles-là font très mal car un homme de cet âge, avec sa sagesse et sa fierté cela est insupportable. Voilà la réaction d’un vrai gitan qui a un cœur énorme
Enregistrer un commentaire