samedi 13 novembre 2010

Toujours et encore




La SNCF fait acte de repentance
Pour préserver ses chances d'obtenir des contrats aux États-Unis, la SNCF a exprimé pour la première fois ses regrets pour son rôle dans la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.


La Shoa a été reconnu et les Justes qui ont sauvé des Juifs sont honorés : tout cela est parfait et normal.

Aujourd’hui la SNCF fait acte de contrition pour avoir transporter les Juifs pendant la seconde guerre mondiale.

STOP pas un petit mot concernant les « tziganes » car dans ces trains il y avait des Juifs, Tziganes, homosexuels, communistes etc.

C’est une question d’ARGENT, est-ce que les génocides se monnaient, apparemment oui. Il est vrai que nous ne possédons, nous Rrom aucun fortune, aucune terre et donc n’achèterons pas de TGV.

Mais un peu de pudeur, la reconnaissance de notre génocide n’existe pas et de ce fait nous ne pouvons honorer nos disparus comme il se doit.

En tant que Présidente de l’association NOTRE ROUTE j’élève une vive protestation contre la continuité de la ségrégation. J’exige que la SNCF reconnaisse qu’elle a également transporté des « tziganes » dans ses wagons à bestiaux et pour preuve mon père, âgé de 19 ans, employé de la SNCF suite à une dénonciation, et il n’était pas le seul, a été déporté et l’a été en tant que « tzigane » et il n’a et nous n’avons jamais reçu d’excuses ou autres.


EST-CE QU'IL Y A UNE JUSTICE ?
Enregistrer un commentaire