jeudi 2 septembre 2010

A propos des manifestations prévues pour le samedi 4 septembre 2010

Dans un premier temps, il est certain que nous participerons à une des ces manifestations.

Nous renouvelons notre appel à des manifestations pacifiques, dans le calme et la responsabilité et surtout soyons vigilants aux tentatives de récupérations politiques qu’elle soit de gauche, de droite ou des extrêmes. Il est certain que la perspective de récupérer tout ou partie des voix potentielles représentées par nos communautés doit donner des idées aux dirigeants politiques de notre pays.

Les manifestations en France et dans les pays d’Europe doivent les sensibiliser au plus haut point mais historiquement qu’ont-ils fait pour nos communautés ? A part de nous pourchasser de tous temps pour en arriver en 1940 à « pondre » une loi interdisant à nos populations de circuler librement pendant tout le temps de la guerre sous peine de déportation.

Tout le monde sait ce qu’il en a résulté : au moins 750 000 des nôtres ont péri dans les camps nazis et le dire n’est pas sombrer dans la victimisation.

Chaque français avait cru comprendre, pendant la campagne présidentielle de 2007, que Monsieur SARKOZY combattait les idées du F.N. mais force est de constater qu’à côté de ses sbires emmenés par le Ministre de l’Intérieur les « racistes » du F.N.font figure de petit garçon en matière d’exclusion. Le but pour Monsieur le Président de la République, et tout le monde l’a bien compris, c’est d’être réélu en 2012 ou dans le plus mauvais des cas pour lui faire élire Marine LE PEN.

Quant à la gauche à notre égard, après avoir élaboré une loi, à laquelle nous avons participé activement en tant qu’association (loi Besson), du temps où elle était au pouvoir, n’a jamais été apte à la faire appliquer, et les résultats sont là aujourd’hui.

Nos populations sont plus décriées que les plus grands voyous, et quand ces messieurs parlent de criminalité, à laquelle font-ils allusion ? Parlent-ils de celles en cols blancs par exemple, celles confortables des salons dorés, plus insidieuses car invisibles et silencieuses dont le coût ne nous vient même pas à l’idée.

Aujourd’hui un ouvrier obtient, dans le meilleur des cas, une augmentations de salaire de 2,5% par an, un retraité 1% de sa pension retraite. Sous le gouvernement RAFFARIN 110% d’augmentation de salaire pour le premier ministre, 70% pour ses ministres. Lors de son élection Monsieur le Président de la République passe, sur décision personnelle, de 6 000€ mensuel à près de 21 000€ mensuel, et là aucune réunion avec les partenaires sociaux.
Aujourd’hui, Madame Christine LAGARDE annonce et nous citons « aucune augmentation d’impôt avant les élections de 2012 », dans un même temps à 13h00 au journal sur TF1 du 02/09/2010, Monsieur PERNOD annonce une augmentation de la taxe d’habitation d’un minimum de 2,5% jusqu’à 14%, voilà la politique actuelle.
Des pauvres encore plus pauvres, des riches encore plus riches mais tout cela c’est la faute des Rrom, car si nous n’étions pas là quels seraient les boucs émissaires ?

Alors à nouveau nous disons : gardons les yeux ouverts et le 4 SEPTEMBRE ne répondons pas aux provocations et démontrons par le calme que nous sommes des gens responsables.
Enregistrer un commentaire