mercredi 29 septembre 2010

GENS DU VOYAGE




Ils font des ricochets
De village en village
Le cœur bien accroché
De nuage en nuage

Ils battent en retraite
De clocher en clocher
On les traîne on les traite
Comme l’enfant son hochet

Le plus beau papier peint
C’est le ciel qui défile
Et le plus beau jardin
Du monde de profil

Ils ont dans leurs guitares
Des légendes d’un autre âge
Et des Django Reinhardt
Les doigts dans les nuages

Ils n’ont pour tout drapeau
Que du linge qui sèche
Pour hymne des chevaux
Qui rythment au pas leur marche

Et quand les chiens aboient
Passe leurs caravanes
Au ciel de leur convoi
Plane l’âme tzigane

Dans nos vies sédentaires
Le temps nous enracine
Nous attache à la terre
Loin de nos origines

Texte découvert sur la toile auteur inconnu
Enregistrer un commentaire