vendredi 24 septembre 2010

Après les années noires la vie reprend son cours ....



Gens du voyage, votre seul tort fut de vivre votre passion plus intensément que celle de vos bourreaux. Votre raison d’exister convaincra, j’en suis sûr, vos derniers détracteurs. Qu’il est vain de retarder encore la reconnaissance du génocide des populations du voyage, plus de 500 000 gitans, manouches, Rrom, sintis, yenichs, forains, etc. COURALET Jean-Claude concepteur de ce tableau anecdoctique et de l'écrit
Enregistrer un commentaire