vendredi 17 septembre 2010

1939 à 2010 : les années ont passé mais les mentalités sont identiques



Hier soir j’ai regardé sur DVD le film LA RAFLE et dès sa sortie j’avais vu LIBERTE.








Aujourd’hui nous sommes en 2010 et ces deux films relatent les faits des années noires pour les « indésirables » Rrom et Juifs. Qui peut me dire que les temps ont changé ?

Interdiction de circulations en 1940 pour nos communautés, maintenant interdiction de stationnement, les termes sont modifiés mais le fond reste identique.
A la même époque, pour déporter les Juifs, ils étaient déchus de leur nationalité et aujourd’hui l’on nous parle également de perte de nationalité.

Les campements dits illicites sont démantelés et les familles sont reconduites, non plus dans des wagons à bestiaux mais par avions là il y a du changement de transport mais la façon est identique.

Nos gouvernants ont voulu l’Europe, l’Europe qui donne, normalement à tous ses ressortissants la libre circulation des biens et des personnes. Foutaise, pour la Bulgarie et Roumanie ils ne sont pas rentrés dans l’espace Schengen alors trois mois de séjour et DEHORS.

Il existe une certaine collusion entre le gouvernement actuel et les propos de Front National et en 1940 c’était la collusion entre les nazis et le gouvernement de Vichy. Il est à souligner c’est qu’ l’Allemagne ne rejette pas ses Rrom. Cherchez l’erreur.
Enregistrer un commentaire