mercredi 4 août 2010

Qu’ont-ils fait à Tyson GUERDNER ces hommes en bleus ?




Le 23 mai 2008 il ne parlait pas encore alors qu’il avait 3 ans. C’était un enfant heureux sur son terrain à Brignoles entouré de ses sœurs, tantes, grand-mère et ses parents.

Il passait de merveilleuses journées avec son père enfin, un enfant gitan heureux comme beaucoup d’autres.

Ce jeudi mati 23 mai l’on prépare les caravanes car tout à l’heure la famille prendra la route pour se rendre aux Saintes-Maries de la Mer pour le pèlerinage traditionnel.
Mais avant le papa de Tyson est dans l’obligation d’aller pointer à la gendarmerie. Un baiser au petit à qui il dit qu’il revient vite …….

Il ne reverra plus son père vivant qui est tombé sous sept balles dont trois mortelles tirées par un gendarme. Cet enfant qui ne parlait pas d’un seul coup va tourner sur le campement pleurant et scandant « le gendarme a tué mon papa », des instants que l’on ne peut oublier.

Nous avions rendez-vous avec le maire d’une commune avoisinante concernant un campement dit illicite et nous avons revu Tyson.

Oui il a grandit, il est beau mais reste peu loquace. Sa vie est à jamais brisé. Nous échangeons avec lui de banalités il répond gentiment tout en triturant son tee-shirt. Nous nous rendons compte qu’il est blessé, qu’il retient une certaine hargne, voilà le résultat d’un père qui l’a quitté par obligation, d’un père qu’un gendarme lui a enlevé.

Est-ce que l’on mesure les dégâts de tels agissements faits par les forces de l’ordre ? Quel est l’avenir de ce gamin qui à jamais garde dans sa mémoire ces tristes moments que rien ne pourra effacer.
Enregistrer un commentaire