mercredi 25 août 2010

Que signifie le terme Samudaripen ?










Toutes les personnalités ci-dessus ont en commun d'être Rrom :
Serge POLIAKOFF peintre, CAMARON de la Isla chanteur flamenco, Django REINHARDT guitariste manouche, Mateo MAXIMOFF écrivain, Otto MUELLER peintre, Yul BRUNER acteur de cinéma etc.



En langue Romani ce terme signifie « meurtre collectif total » et il désigne le génocide du peuple des Rrom pendant la seconde guerre mondiale.


N’oublions jamais, même si les historiens et les médias passent encore trop souvent cette tragédie sous silence, que la population Rrom a laissé plus de 750 000 des siens entre 1933 et 1946.


Les Nazis et leurs alliés notamment PETAIN, LAVAL et BOUSQUET pour la FRANCE ainsi que tous les autre pays ont persécutés, emprisonnés, stérilisés, torturés, fusillés et finalement ont gazés Les Rrom dans les camps de la mort ou ailleurs.


Etaient considérés comme Rrom ceux qui avaient au moins un arrière grand parent Rrom. Les Rrom en tant que peuple étaient condamné à être exterminés (ordonnance d’HIMMLER de 1938) car même en étant reconnu comme peuple « aryens » ils étaient considérés par les nazis comme des (unten munchen) sous hommes asociaux au «sang métissé » donc dangereux pour la « pureté du sang de la paysannerie allemande ».


Souvenons nous qu’au delà des morts reste les Rrom, orphelins, veufs et veuves stérilisés, traumatisés a vie dans leurs corps leurs esprits par la folie des hommes.

C’est pendant sa mandature que le président CLINTON a nommé un Rrom du nom de Ian HANCOCK à la tête de l’U.S. Holocaust Mémorial Council c’était en 1997 et il l’a été en tant que représentant du peuple Rrom.

Au cours des ses dix sept ans d’existence c’est la deuxième fois qu’un Rrom pouvait faire partie des 65 membres qui la composent.


Le 65eme anniversaire de la libération des camps et malgré que nous ayons participé à l’élaboration d’une proposition de loi déposée par monsieur Frédéric DUTOIT ancien député le 15 février 2007 sur la reconnaissance du Samudaripen et qui dort dans une niche de l’assemblée nationale sous le numéro 2714.

La même proposition de loi dort dans une niche du sénat sous le numéro 337 en date 15 mai 2008 et déposé par l’ancien sénateur Monsieur Robert BRET.
Enregistrer un commentaire