mardi 3 août 2010

Les chiens aboient, les caravanes passent




Les dernières mesures définies par Monsieur le Président de la République et Monsieur HORTEFEUX à savoir des peines de prison pour les parents d’enfants délinquants sont dans la continuité du train de mesures prises à l’encontre des ethnies minoritaires en France.

Aujourd’hui l’électorat du Président de la République l’a complètement lâché et l’approche des élections présidentielles de 2012 le met dans un tel émoi que pour tenter de redorer son blason il n’hésite pas à courtiser ouvertement l’électorat du Front National n’hésitant pas à reprendre les thèses sécuritaires de ce parti néo-nazi. Mais lorsque l’on écoute les propos tenus par le chef de l’Etat, et nous citons « nettoyage au karcher, descend sale con, tribunal pour des propos (Sarkozy je t’ai vu) », les Rrom, les maghrébins, les parents délinquants, le retrait de la Nationalité Française ciblé se tout cela ne sont pas des mesures à connotations racistes, que l’on nous explique ce qu’elles sont exactement.

D’autre part, rien ou pardon plutôt un soutien sans faille à l’affaire Woerth/Bettencourt et lorsque l’on sait que Madame Bettencourt et la fille unique de Monsieur feu Eugène Schueller lequel a été un des principaux soutiens au régime de Vichy on comprend le pourquoi. On veut expulser les Rrom des camps illicites, le permis de construire de Monsieur Joyandet où en est-on, les cigares de Monsieur Blanc et les cerises sur le gâteau le problème des retraites, des minimas sociaux. Et dès l’élection de Monsieur SARKOZY l’augmentation de salaires du premier ministre de 110%, l’augmentation des salaires des ministres de 70% décidés par Monsieur Raffarin, le triplement de « l’argent de poche » du Chef de l’Etat passant de 6 500 € mensuel à près de 21 000 €.

En contre partie 2% d’augmentation du SMIC, passage du RMI au RSA pour la même somme mais cette dernière est à déclarer aux impôts, contrôle permanent : sécurité sociale, CAF etc…. Dans toutes mesures il faut proportions gardées ce qui n’est pas le cas.

Notre appel au calme permanent ne nous empêche pas de garder les yeux ouverts et d’accroître notre vigilance. A toute la communauté Rrom sédentarisée, semi sédentarisée ou itinérante nous disons : ne nous laissons pas aveugler par toutes ces mesures anti Rrom elles sont légions en Europe aujourd’hui France, Italie, Allemagne, Hongrie, Irlande, Suisse et nous en passons, l'Espagne quant à elle vient de prendre des mesures contre la discrimination raciale. Gardons le regard que nous avons toujours eu sur Amaro Drom (Notre Route) et laissons passer notre caravane même si les chiens (racistes) aboient le silence est souvent le plus grand des mépris.
Enregistrer un commentaire