jeudi 26 août 2010

Contrôle des Gens du Voyage




Le 16 JANVIER 1912, la République Française créait une catégorie de sous citoyens, les Nomades, qui étaient obligés d’avoir une pièce d’identité particulière : le Carnet Anthropométrique.
Sur ce carnet figure la photo d’identité, les empreintes digitales et même les enfants y sont soumis.
Ceux qui vivaient en roulotte ont été touchés par cette loi qui les apparentait à ces criminels.

Ce fichage très précis va servir au régime de Vichy.

Il est obligatoire jusqu’au 3 JANVIER1969, date à laquelle il est remplacé par les titres de circulation.
L’obligation pour les gens du voyage de se munir de ce titre qui définit le régime applicable « aux personnes circulant en France sans domicile, ni résidence fixe ».
Ils doivent avoir une commune de rattachement.

Souvent les gens du voyage l’utilisent, à tort, comme pièce d’identité.
Ils doivent régulièrement faire viser ce titre de circulation qui est un contrôle infini.

D'autre part, certaine commune, sous prétexte qu'ils possèdent ce titre ne veulent pas délivrer de carte d'identité pour ceux qui la demande.

Lors de paiement par chèque l'on nous demande de présenter un pièce d'identité et lorsqu'ils présentent ce titre cela éveille la suspicion et risquent alors de se voir refuser l'achat.


Nous sommes fichés, comme tout un chacun, mais un fichage particulier à notre encontre, un fichage discriminatoire.
Enregistrer un commentaire