vendredi 30 juillet 2010

Courriel que nous venons d'envoyer à l'Elysée

Monsieur le Présidente de la République Française,

Ce mercredi 28 juillet 2010 vous avez pris des mesures contre les Rrom. Nous comprenons que certains faits (tel que Saint Aignan, de part et d’autre) vous aient contrarié.

Mais nous sommes désolés que vous et votre gouvernement vous fassiez l’amalgame entre Rrom (gitan) car Rrom depuis 1971 (date du premier congrès fédérateur de l’OPRE ROMA) est notre appellation exacte, et les ressortissants Roumains et Bulgares que vous appelez également Rom.
Parmi eux il y a des Rrom (gitans) mais ce n’est pas la majorité alors merci de les distinguer avec tout ce que cela comporte, cela pourrait éviter des erreurs.
Quant aux expulsions des camps dits illicites, Monsieur le Présidente de la République, est-ce que l’on vous a fourni le nombre de communes qui n’ont pas appliqué la Loi Besson.

D’autre part vous avez également annoncé des contrôles fiscaux à la vue de voitures puissantes. Nous tenons à vous informer que bon nombre des itinérants obtiennent des crédits spéciaux pour les voyageurs à des taux très importants voir proche de l’usure mais qu’ils règlent régulièrement car considéré comme dette d’honneur. Bon nombre d’itinérants sont forains, artisans, auto entrepreneurs, etc.

Monsieur le Président de la République, avec tout le respect qui vous est dû, je tiens à le préciser, en tant que Présidente de l’association NOTRE ROUTE je souhaitais vous apporter quelques précisions utiles vu que nous n’avons pas eu la possibilité de débattre avec vous avant votre réunion.
Je vous remercie d’avoir pris le temps de nous lire et vous prie de croire, Monsieur le Président de la République Française à notre plus profond respect.
Mme LABBE Véronique
Présidente de l’association NOTRE ROUTE –Amaro Drom-
Enregistrer un commentaire