mercredi 6 janvier 2010

Histoire et vie des gens du voyage (suite)

LE DEPART DES INDES




Il paraîtrait que des groupes installés à l’extérieur de l’Inde avaient été déplacés par les ARABES. Les premiers RROMA auraient donc été envoyés pour garder la frontière entre les territoires arabe et l’empire byzantin. Puis les ROMA seraient entrés dans cet empire.



Les Turcs prennent la place des arabes et attaquent l’Inde. Les « KSHATRYAS », d’abord victorieux furent ensuite vaincus en 1 192 devant DELHI. Les survivants n’acceptant pas la défaite continuèrent la guérilla dans les forêts du centre et les montagnes du Cachemire.



Vinrent alors des hordes de Mongols qui attaquèrent l’Asie centrale et l’empire Turc. Toutes ces vicissitudes créèrent une situation très confuse. Les combattants ROMA se déplacèrent vers l’Ouest, passant peut-être des alliances avec d’autres peuples. En effet, le mot qui signifie –chariot bâché- (ancêtre de la roulotte) vient de la langue des ALAINS.



Ce qui est sûr c’est qu’entre l’an 1000 et 1250, les ROMA en plusieurs groupes arrivent dans l’empire byzantin. Ils se déplacent à cheval avec dans les chariots femmes et enfants se sont des combattants. Le premier texte qui les mentionne d’une façon certaine en Europe vient de SYMEON SIMEONIS, pèlerin de Crête de 1322.



Mais dans toute l’Europe, la guerre fait rage. Les Turcs et les Mongols mettent l’empire byzantin à feu et à sang. Les ROMA font la guerre et marchent vers l’Ouest.



Sur toute cette période, les témoignages sont très rares. Il en existe quelques-uns émanant d’auteurs arabes, turcs et byzantins, mais ils ne permettent pas d’avoir des certitudes.



Enregistrer un commentaire