mercredi 18 novembre 2009

SELON LES GITANS, SARA (sans h) N'ETAIT PAS SUR LA BARQUE DES SAINTES

On connaît la légende des Saintes-Maries-de-la-Mer.
Certains vont me reprocher d'utiliser plutôt "légende", qu"histoire".
Mais si la légende associe l'idée de merveilleux à l'histoiree, elle n'enlève rien à la réalité, même si elle l'auréole d'une frange de fiction.

Donc, vers 48 après Jésus-Christ, une barque aurait abordé le rivage de la Méditerranée près d'une des embouchures du Rhône en ce lieu où se situe, aujourd'hui la petite ville des Saintes-Maries-de-la-Mer.
Chassée de Palestine, ou chargés par le Christe de porter la bonne parole, étaient réunis, dans cette barque, Marie-Jacobé, la soeur de la Sainte Vierge, Marie-Salomé, la mère des apôtres Jacques et Jean, Marie-Madeleine, Marthe, Lazare, Trophime, Maximin ... et la servante des saintes, Sara. C'est Sara que le Gitans viennent vénérer, chaque année à l'occasion du pèlerinage des 24 et 25 mai.

Mais Sara était-elle sur la barque ou bien habitait-elle déjà en Camargue? Son origine est plutôt obscure.
On a parlé d'une ancienn déesse .... on a prétendu qu'elle pourrait être la femme répudiée de Pilate .... on a raconté (et c'est notre thèse à nous les Gitans) qu'elle aurait été une reine des Terres de Camargue où elle vivait avec une tribu gitane et qu'elle aurait étendu des voiles sur la mer pour permettre aux aux Saintes de gagner facilement le rivage, puis qu'elle les aurait hébergées et nourries avant de devenir leur servante.

Sara serait une Egyptienne, noire, ou du moins la peau fortement colorée. Elle serait morte à peu près à la même époque que les Maries.

Son souvenir est maintenu dans la crypte de l'église forteresse des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Sara a-t-elle eu une vue prémonitoire de l'arrivée des Saintes Femmes ?  à suivre



Enregistrer un commentaire