dimanche 29 novembre 2009

Histoire et vie des gens du voyage (suite)

Quand commence notre histoire ?


Les ROMA se sont répandus sur tous les continents du monde, il y a quelques milliers d’années (bien avant la naissance du Christ). Les ROMA ont la même histoire que les autres peuples indo européens tels que Celte, Grec, Germains, Iraniens, etc., ils ne s’appellent pas encore ROMA.

Ils vivent dans les plaines du sud de l’actuelle Russie, sur un territoire s’étirant, pense-t-on de la Baltique à la Chine et entre la mer Caspienne et les monts du Pamir.

C’est à cette époque que les Indo-européens entrent en Inde du Nord et s’y installent et alors commence le métissage avec les autres peuples de l’Inde : Ce sont les Indiens. On ne parle toujours pas de ROMA.

Il y a environ 1 200 ans (après la naissance du Christ), certains indiens (Hindous) quittent l’Inde du Nord et se dirigent vers l’Ouest. Ces indiens s’appelleront entre eux ROMA.

Toute la préhistoire et l’histoire des ROMA sont très ardues du fait du manque d’existence d’écrits. Même après l’invention de l’écriture c’est la transmission orale qui primait et donc ne pouvait faire date pour les historiens. C’est quand même l’utilisation des termes utilisés dans les différents dialectes qui a permis de retracer, avec une certaine exactitude le voyage séculaire de ces ROMA. Toutes ces langues se ressemblent et sont à la fois très différentes des autres langues comme par exemple le Grec et le Breton. C’est en comparant de très près les langues indo européennes que les linguistes ont réussi à reconstruire l’essentiel de leur langue et c’est en étudiant leur vocabulaire, qu’ils ont pu mieux connaître les animaux, les plantes qu’ils connaissaient ainsi que leur organisation sociétaire à la fin de la préhistoire.

Les Indo-européens ont commencé à vivre d’agriculture, de pêche le long des rivières puis ils ont élevé moutons et bœufs et le nomadisme, avec leur troupeau, est devenu leur quotidien. D’autre part il ne faut pas occulter le fait que ce soient eux qui ont apporté les gallinacés en Europe (coq, poule et autres). Les Gaulois ont fait du coq leur emblème. Ce sont encore eux qui ont domestiqué le cheval afin de pouvoir le monter.

Les Indo-européens ont vite appris le travail des métaux, d’abord celui du bronze et du cuivre, puis plus tard celui du fer qui semble avoir été mis au point dans les régions du Caucase. Ils semblent qu’ils aient aussi inventé les instruments de musique à corde.

Ils enterraient souvent leurs chefs sous d’immenses tas de pierres recouvertes de terre : Les « TUMULUS » que l’on a retrouvé en grand nombre, parfois intacts depuis la Sibérie jusqu’en France et même en Scandinavie.

D’après leurs ossements, ils donnaient une véritable impression de grandeur et paraissaient avoir le crâne allongé. Quelques rares témoignages émanant de la Chine antique parlent d’hommes roux aux yeux verts, les « YU-TCHE », il ne serait pas impossible que ce soit eux.



Enregistrer un commentaire