vendredi 6 novembre 2009

Des nouvelles très affligeantes de Genève

Mardi 3 novembre 2009 des policiers, accompagnés de la voirie, ont sillonné la ville de Genève dans une véritable chasse aux campements de fortune des Roms de passage à Genève. Ils ont détruits matelas, tentes, couvertures et effets personnels appartenant aux Roms. Des hommes, des femmes et des enfants se retrouvent ainsi, ce soir, totalement démunis, sans abri, ni aucune protection contre le froid.


Mesemrom souligne que les abris sociaux sont actuellement fermés et n’ouvriront que le 16 novembre prochain.

Mesemrom dénonce fermement cette opération policière discriminatoire et, partant, contraire à la Constitution qui expose à un danger de mort des personnes humaines, notamment des enfants.

Mesemrom rappelle que la ville de Genève s’est engagée, notamment dans la Charte Européenne des Droits de l’Homme dans la Ville, à prévoir aide et protection pour les personnes vulnérables et démunies.

Les autorités genevoises seront tenues pour responsables des préjudices à la santé qui pourront être occasionnés aux Roms par cette déplorable opération.

Pour MESEMROM

Doris LEUENBERGER Dina BAZARBACHI

Membre du Comité Présidente


Merci à Elena
Enregistrer un commentaire