jeudi 17 septembre 2009

SUR LA ROUTE QUI VA

Une chanson gitane très ancienne que je tiens à partager avec vous :

Annette Lajon
Paroles et Musique: M.Yvain, L.Poterat 1942

© 1942 - Disque Forlane



Bravant la vie et son fardeau
Sans lui courber le dos
Sous le vent froid, sous le vent chaud
Qui glace et cuit ma peau oh, oh, oh
Je poursuis l'éternelle ronde
Des Gitans qui parcourent le monde
oh, oh, oh oh, oh, oh
{Refrain:}
Sur la route qui va, qui va, qui va,
Et qui ne finit pas
Dans un bruit de chevaux
Un frisson d'oripeaux
Je suis celle qui passe
Tant pis si mon cœur bat
Tout bas, tout bas
Au rythme de mes pas
Mon désir vagabond
Fuyant vers l'horizon
Ne s'emprisonne pas
J'ai connu de beaux jours
Sans lendemains
J'ai laissé mon amour sur le chemin
Je suis ma route et chante, chante,
Chante au vent du destin.
Après la route et ses cahots
C'est la hâte à nouveau oh ! oh ! oh !
Mais on repart toujours trop tôt
Et ce n'est pas mollo ! oh! oh! oh !
Dans la vie où rien ne s'achève
Les maisons sont des prisons sans rêves
oh ! oh ! oh ! oh ! oh ! oh !
{au Refrain}
J'ai connu de beaux jours
Sans lendemains
J'ai laissé mon amour sur le chemin
Je suis ma route et chante, chante,
Chante au vent du destin
Et sur mes pas j'entend l'écho
Des rires des sanglots oh, oh, oh
Je traîne au loin comme un troupeau
Mes jours sombres et beaux oh, oh, oh
Je mourais le vent pour escorte
D'un bonheur trop lourd pour qu'on l'emporte
oh, oh, oh, oh, oh, oh
{au Refrain}
J'ai connu de beaux jours
Sans lendemains
J'ai laissé mon amour sur le chemin
Je suis ma route et chante, chante,
Chante au vent du destin
Enregistrer un commentaire